Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Journée Nationale de la Solidarité: la déclaration du gouvernement ivoirien
Publié le mardi 25 aout 2015  |  Ministères
Journée
© Ministères par DR
Journée Nationale de la Solidarité: la déclaration du gouvernement ivoirien
Comment




Ivoiriennes, ivoiriens,

Chers compatriotes,

Chers amis de la Côte d’Ivoire,



Notre pays, la côte d’ivoire, célèbre ce mardi 25 août 2015, la Journée Nationale de la Solidarité. Cette journée est l’occasion, depuis 2007, de magnifier la solidarité en tant que valeur cardinale et ressource essentielle à la consolidation de la paix retrouvée entre communautés sœurs, de la cohésion sociale et de la reconstruction pour le bien-être des populations.

Comme notifié dans le préambule du programme de Gouvernement du Président de la République SEM ALLASSANE OUATTARA « vivre ensemble », et je cite : « notre épanouissement socioéconomique ne se fera pas au détriment de la solidarité et de la cohésion sociale, profondément ancrées dans nos pratiques et nos mentalités », fin de citation.



La solidarité est donc un patrimoine précieux qu’il nous faut nous employer chaque jour davantage à capitaliser pour une Cote d’Ivoire émergente à l’horizon 2020.


Le thème retenu pour cette édition 2015 est : « solidarité nationale pour des élections transparentes et apaisées ». Ce thème, évocateur de notre volonté commune de participer, ensemble, à la vie de notre Nation, est également une interpellation individuelle et collective, quant aux enjeux électoraux que connaitra notre cher pays.

Il s’agit ainsi de démontrer à la face de la Nation que l’expression de la solidarité constitue, à bien des égards, un facteur de cohésion sociale nécessaire à la réussite des prochaines consultations électorales nationales qui se veulent inclusives, justes et transparentes.



Mes chers compatriotes,

La Journée Nationale de la Solidarité est, par ailleurs, une occasion pour le Ministère de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant de magnifier les actes significatifs posés par nos concitoyens, ayant contribué à la promotion de la solidarité et au renforcement de la cohésion sociale au double plan local et national.

Il est également important de rappeler que c’est à travers la solidarité que l’Etat affirme sa présence attentive auprès des populations et fait ressentir dans le vécu quotidien des familles, des ménages, des individus, les effets de ses obligations régaliennes qui visent particulièrement le développement humain et la réduction des inégalités entre citoyens.

Ayant ainsi pris la pleine mesure de ses obligations, le Gouvernement s’attelle à répondre favorablement aux demandes sociales de certains de nos compatriotes en situation de vulnérabilités ou d’urgence. Il s’agit entre autres :

- d’assistance aux familles sinistrées au cours des dernières pluies diluviennes à Abidjan, Fresco, San Pédro et Grand-Lahou ;

- de la compassion et du soutien aux populations victimes des incidents sécuritaires à l’Ouest du pays, notamment à Bloléquin et à Grabo ;

- de l’évacuation et l’appui à la réinsertion des ivoiriens rapatriés de la République de Centrafrique, du Burkina Faso, de l’Arabie Saoudite et du Liban.

Au plan national, les retombées économiques et sociales des visites d’Etat du Président de la République, SEM Alassane OUATTARA dans presque toutes les régions de Côte d’Ivoire sont indéniables. Dans ce même élan, le fonds d’Appui aux Femmes de CI, « FAFCI » de Madame la Première Dame, Madame Dominique OUATTARA a un impact réel sur l’amélioration des conditions de vie de nombreuses femmes de Côte d’Ivoire. Le succès des actions sociales de cet outil d’autonomisation de la femme ivoirienne a inspiré tout récemment, la création du «Fonds Jeunes» pour assurer l’insertion des jeunes dans le tissu économique.

Toutes ces actions viennent d’être renforcées par la mise en œuvre effective du vaste programme d’indemnisation des victimes de guerre et de leurs ayants-droits.

Elles traduisent, de façon éloquente, la volonté du Président de la République et du Gouvernement de bâtir une société d’équité et de justice sociales, prospère, solidaire et fortement cohésive.

Mes chers compatriotes,

Chers habitants de la Côte d’Ivoire,

Au regard des résultats économiques tangibles qu’elle capitalise, la Côte d’Ivoire avance dans la bonne direction. Elle dispose, au demeurant, d’atouts nécessaires pour la réalisation de ses objectifs de développement social.

Cependant, l’atteinte de l’émergence à l’horizon 2020 reste largement tributaire de notre volonté commune d’avancer ensemble, de vivre ensemble, dans le respect de nos différences et de nos diversités.

C’est pourquoi, au nom du Gouvernement, je voudrais vous exhorter à être, chacune et chacun, des artisans de solidarité et des vecteurs de cohésion sociale, des acteurs clé de la réussite et de l’atteinte des ambitions de notre pays. Car c’est à travers une coexistence pacifique et constructive que nous arriverons à réduire la fracture sociale et entonner à l’unisson l’hymne du développement.

La participation de chacun au choix des personnalités devant présider aux destinées de notre cher pays, exige l’adhésion de tous, sans rancœur, sans calcul, aux résultats des urnes. C’est à ce prix que nous participerons ensemble, dans la solidarité, la paix et la cohésion sociale à l’édification de la Nation Ivoirienne Une et Indivisible.



Je vous remercie.
Commentaires


Comment