Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

En meeting à Toulepleu : Mamadou Koulibaly expose ses inquiétudes sur la transparence de la présidentielle 2015
Publié le mercredi 26 aout 2015  |  L’intelligent d’Abidjan
Emergence
© Abidjan.net par Atapointe
Emergence en 2020, Mythe ou réalité: Mamadou Koulibaly se prononce à la tribune de l`IRA
Samedi 22 Mars 2014. L’économiste et homme politique Koulibaly Mamadou était l’invité de l’Ivoirienne de réflexion et d’action (IRA) dans le cadre des conférences.
Comment




Annonçant aux populations de Toulepleu sa candidature à la présidentielle d’octobre 2015 au cours d’un meeting qu’il a animé le dimanche 23 août 2015, le Professeur Mamadou Koulibaly, président de Liberté et démocratie pour la République (Lider), a notamment exprimé ses appréhensions sur les conditions d’organisation des élections à venir.
Mamadou Koulibaly a appelé les populations de Toulepleu à participer massivement à la prochaine présidentielle, tout en lui attribuant leurs suffrages. « Il y aura des élections. Mobilisez-vous pour y participer. Ne soyez pas effrayés », les a-t-il exhortés.

Cependant, le président de Lider a fait savoir que l’élection présidentielle ne se prépare pas dans des conditions idoines. Et en synergie avec les membres de la Coalition nationale pour le changement (Cnc) à laquelle appartient son parti, il a promis de mettre tout en œuvre pour éviter que ce scrutin se déroule dans de telles conditions. « Après le dépôt de mon dossier, je commencerai les palabres pour réclamer de meilleures conditions d’organisation des élections. (…) Je ne boycotterai pas les élections, mais je n’accepterai pas qu’elles se déroulent dans les conditions actuelles. (…) A Abidjan, nous nous battrons pour que les conditions d’organisation de ces élections soient transparentes. Nous ne nous laisserons pas faire. Dans sa constitution actuelle, la Commission électorale indépendante (Cei) n’est pas bonne. Il est dit que la Cei doit être indépendante. Mais cela n’est pas le cas. En tant que candidat indépendant à cette élection, j’ai envoyé l’un des mes collaborateurs à la Cei afin d’avoir une copie de la liste électorale. Mais Koné Sourou, le premier-vice président de la Cei, a refusé de lui remettre cette liste. Pourtant, c’est le droit de tous les Ivoiriens d’avoir une copie de la liste électorale pour la consulter et savoir par exemple, le nombre de votants. (…) Je n’ai aucun représentant à la Cei, alors que toutes les commissions sont présidées par les hommes de Ouattara », a dénoncé Mamadou Koulibaly.
Il a ajouté que Youssouf Bakayoko ne devrait plus être à la tête de la Cei. Ce qu’il a ainsi justifié : « Le président de la Cei est élu pour un mandat de six ans non renouvelable. Youssouf Bakayoko a dépassé les six ans. Mais Alassane Ouattara a décidé de le maintenir. C’est illégal ».

Et toujours selon Mamadou Koulibaly, le code électoral et la liste électorale « ne sont pas bons ». Sur la question précise de la récente opération d’enrôlement sur la liste électorale, le président de Lider a estimé qu’environ 3 millions de personnes ont été exclues.
Il a également déploré la décision de la Cei n’autorisant pas les Ivoiriens vivant au Libéria à prendre part aux élections à venir. « J’ai demandé à la Cei de m’expliquer pourquoi les Ivoiriens de l’étranger sont autorisés à voter, alors que ceux du Libéria sont privés de ce droit. Je n’ai reçu aucune réponse », a-t-il regretté.
Enfin, Mamadou Koulibaly a partagé avec les populations de Toulepleu quelques pans de son programme de société, dont la mise en place d’une loi pour l’attribution gratuite de titres fonciers aux propriétaires terriens, en vue de mettre fin aux conflits qu’ils engendrent particulièrement dans l’ouest de la Côte d’Ivoire.

Alex A, De retour de Toulepleu
Commentaires


Comment