Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Depuis Gnangbodougnoa/Ouattara Gnonzié charge Ouattara: « Avec la constitution actuelle, il n’est pas éligible »
Publié le mardi 1 septembre 2015  |  Le Quotidien d’Abidjan
Politique:
© Abidjan.net par CK
Politique: le RPP remobilise ses troupes dans la région du Gbèkè
Samedi 25 juillet 2015. Bouaké. Le président du Rassemblement pour la paix, le progrès et le partage (RPP), Ouattara Gnonzié a tenu un grand meeting de rémobilisation des sections RPP de la région du Gbèkè au foyer des jeunes de Bouaké autour du thème `` Le RPP nouvelle vision pour une Côte d`Ivoire réconciliée et émergente.``
Comment




« De 1995 à 2000, Alassane Ouattara n’a pu être candidat, au regard de la constitution. En 2010, il a été candidat à titre exceptionnel. En 2015, qu’est-ce qui a changé dans la constitution pour qu’il dise qu’il est candidat de plein de droit ? Rien n’a changé, la constitution n’a pas été modifiée. Donc nous disons aujourd’hui que dans l’état actuel de notre constitution, il n’est pas éligible. Nous ne disons pas qu’il n’est pas éligible pour toujours mais si la constitution reste en l’état, il n’est pas éligible ». Cette déclaration est de Ouattara Gnonzié, président du Rassemblement pour la Paix, le progrès et le Partage (RPP). Il l’a tenue, le samedi 29 août dernier à Kragbalilié, dans la sous-préfecture de Gnangbodougnoa, dans le département de Gagnoa. C’était à l’occasion de la cérémonie d’investiture de la coordination RPP de ladite sous-préfecture. L’ancien ministre de Laurent Gbagbo faisait ainsi l’analyse de la situation sociopolitique du pays, à deux (2) mois de l’élection présidentielle. Ouattara Gnonzié veut savoir sur quelle base l’on veut organiser l’élection à venir. « Sur quelle base juridique, veut-on organiser l’élection présidentielle à venir. Sommes-nous dans une situation d’exception ou organisons-nous cette élection sur la base de notre constitution ? Le gouvernement n’a cesse de soutenir que tout va bien, et que toutes les institutions fonctionnent très bien, dans ce cas, nous ne sommes plus dans une situation d’exception. Alors l’élection à venir doit se faire sur la base de notre loi fondamentale. Or, ce n’est pas ce que nous voyons », a-t-il indiqué. Et le ministre Ouattara Gnonzié d’exiger le respect de la constitution pour garantir la paix, car la loi fondamentale est la source de la paix dans un Etat. C’est pourquoi, dira-t-il, dans l’intérêt de la Côte d’Ivoire et dans celui de ceux qui sont au pouvoir, il est important que les Ivoiriens se parlent avant cette élection. Il a en outre estimé que les conditions ne sont pas réunies pour un scrutin apaisé et transparent. «Nous pensons qu’en l’état actuel, il sera difficile d’organiser des élections paisibles en Côte d’Ivoire », a-t-il souligné. Pour Ouattara Gnonzié, on va inexorablement vers le scénario catastrophique de 2010, si on s’entête à organiser cette élection dans le contexte et les conditions actuels. « Demander aux Ivoiriens d’aller à une élection présidentielle dans un tel environnement sécuritaire et juridique délétère, c’est faire prendre des risques énormes et exposer nos compatriotes à une situation pire que celle de 2010 », a-t-il fait remarquer. Notons que le canton Guébié a répondu massivement à cette cérémonie d’investiture.
Jean Yves Bitty

Lég : Selon Ouattara Gnonzié, Alassane Ouattara au regard de la constitution n’est pas éligible
Articles associés

 
Commentaires

Dans le dossier

Partis politiques 2015
Titrologie



Le Quotidien d’Abidjan N° 1553 du 1/9/2015

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment