Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

Afrique: les prix des céréales vont augmenter à cause du changement climatique
Publié le vendredi 4 septembre 2015  |  APA
Le
© Le Nouveau Consommateur Hebdo par DR
Le riz est un produit de grande consommation
Comment




Dakar (Sénégal) - Les prix des céréales en Afrique vont connaître une augmentation de 25% d’ici à 2050 à cause du changement climatique, prévient l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (IFPRI).

''D'ici 2050, le changement climatique entraînera une augmentation de 25% du prix des céréales, en comparaison avec un scénario sans le facteur de changement climatique'', note l'IFPRI dans son rapport annuel sur les Tendances et Perspectives (ATOR), révélant du coup des prix plus volatiles pour les denrées alimentaires et l'énergie.

Le document fait état d'une plus grande variabilité du climat et d'une agriculture qui représente la plus grande source d'emplois.

‘'Les régimes alimentaires changent en Afrique en réponse à l'urbanisation rapide et à l'apparition d'une classe moyenne. Cinquante pour cent de la population africaine devrait habiter dans les zones urbaines d'ici 2020. Les aliments transformés représentent aujourd'hui une partie significative des achats en denrées alimentaires, même parmi les populations rurales pauvres. Les régimes alimentaires ont également évolué de la consommation des graines à l'horticulture, aux produits laitiers, à l'élevage, à la pêche et aux légumineuses'', souligne l'institut.

A son avis, le changement structurel en Afrique contribue à présent à la croissance de la productivité et le secteur informel des biens et des services connaît une progression régulière, appelle qu'il est à jouer un rôle majeur dans la future croissance et dans l'industrialisation.

Toutefois, l'IFPRI estime que l'industrialisation en Afrique est restée faible et a peu contribué à la récente relance de la croissance du continent.

‘'La nouvelle stratégie industrielle doit être centrée sur l'investissement dans les infrastructures, en particulier l'énergie, les transports et l'approvisionnement en eau'', recommande-t-il.
Commentaires


Comment