Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Coton/Mécanisation: 20 000 bœufs et du matériel de culture attelée aux producteurs ivoiriens
Publié le samedi 5 septembre 2015  |  APA
Coton
© Autre presse par DR
Coton - Anarcade / Atelier de renforcement des capacités de 320 formateurs dans le nord.
Formation de 320 formateurs du 18 mai au 03 juin 2015 à Korhogo, Bondoukou, Bouaké, Bouaflé, Touba, Bouna, Kong, Dabakala sur la création et l`entretien des vergers d`anacardiers.
Comment




L’Agence française de développement (AFD), à travers le Contrat de désendettement et de développement (C2D) va fournir aux cotonculteurs ivoiriens, dans le cadre du Projet d’appui au secteur agricole en Côte d’Ivoire (PSAC), 20 000 bœufs et 10 000 chaînes de culture attelée, en vue d’une mécanisation plus accrue de la filière cotonnière de ce pays.

L'information a été donnée, vendredi, à Bouaké (379 Km au nord d'Abidjan), par le coordonnateur du PSAC, Amari Agnéro, à la fin d'un « atelier de validation des critères de sélection des operateurs techniques de culture attelée » qui s'est déroulé pendant deux jours au siège de la Compagnie ivoirienne de développement textile (CIDT).

« Le premier chantier qui concerne le centre et le nord (ivoirien) c'est la fourniture de 10 000 bœufs pour les cotonculteurs de cette région » a déclaré M. Agnéro, précisant qu' « au total c'est 20 000 bœufs, mais cette année nous allons en fournir 10 000 et 10 000 l'année prochaine ». « Nous allons également fournir 5000 chaînes de culture attelée cette année et 5000 autres l'année prochaine » a-t-il ajouté.

Selon le communiqué de presse qui a sanctionné les travaux de cet atelier, ce sont au total, 20 000 bœufs de traits, 2000 charrues, 4000 semoirs et 4000 charrettes qui seront fournis à terme par ce projet.

« C'est pour valider de façon consensuelle et transparente, les critères de sélection des producteurs bénéficiaires et des opérateurs techniques que l'Organisation interprofessionnelle agricole de la filière coton (Intercoton) a organisé trois ateliers à Boundiali (Nord-Ouest), Korhogo (extrême Nord) et à Bouaké (Centre-Nord) » explique le texte.

Ces ateliers ont réuni chacun, au moins une trentaine de participants issus de l'Intercoton, des sociétés coopératives, des opérateurs techniques, des producteurs individuels, des ministères de l'agriculture, des ressources animales et halieutiques.

Selon les organisateurs « ces ateliers ont permis aux parties prenantes de s'accorder sur des critères et modalités consensuels garantissant une parfaite transparence de l'opération ».

A l'issue de ces rencontres, « il a été entre autres, recommandé une bonne information-sensibilisation des bénéficiaires, une assurance obligatoire, une implication des femmes pour respecter les critères de genre » conclut ce communiqué de presse.

Les bœufs de traits et les matériels de culture attelée fournis aux producteurs de coton sont subventionnés à 50% par le PSAC et le solde payable à crédit sur deux à trois campagnes cotonnières.

CK/ls/APA
Commentaires


Comment