Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Agir pour les Jeunes à Soubré : « Ce projet vient redonner espoir » (porte parole des bénéficiaires)
Publié le samedi 5 septembre 2015  |  Ministères
Agir
© Ministères par DR
Agir pour les Jeunes à Soubré : « Ce projet vient redonner espoir »
Vendredi 4 septembre 2015. Soubré. Cérémonie de remise symbolique de chèques dans le cadre de l’opération spéciale « Agir pour les Jeunes » dans région de la Nawa
Comment




La Place de l’Indépendance de Soubré a refusé du monde ce vendredi 4 septembre après-midi. Enfants, parents, autorités administratives, politiques, coutumières et religieuses, mais aussi de nombreux jeunes venus de toutes les villes de la région de la Nawa. Tous ont tenu à prendre part à cette cérémonie de remise symbolique de chèques dans le cadre de l’opération spéciale « Agir pour les Jeunes ». Au total 374 projets financés à hauteur de 87,5 millions de francs CFA.

« Cette opération véhicule la mise en avant de la capacité de chacun à entreprendre mais surtout à réussir » s’est félicité Alain-Richard Donwahi, Président du Conseil National de la Sécurité (CNS) et président du Conseil Régional de la Nawa. Une région dans laquelle « 65% des jeunes ont entre 20 à 40 ans. Et 80 % de cette tranche est au sans emploi » a-t-il révélé.

Pour Koné Moussa, Porte Parole des bénéficiaires « ce projet vient redonner espoir à une jeunesse abusée par des vendeurs d’illusion ». « Montrons que nous sommes une jeunesse responsable. Ne brisons pas cette chaine » a lancé Koné Moussa à l’attention de ces amis jeunes.
« Je vous exhorte à mener à bien vos projets avec rigueur et professionnalisme, afin de procéder sans difficultés au remboursement et aussi, de permettre à d’autres jeunes d’en bénéficier » a recommandé Sidi Tiémoko Touré, ministre délégué auprès du Président de la République, chargé de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes. L’occasion pour lui de rassurer ceux qui n’ont pu faire partie de cette tranche de bénéficiaires. « Rassurez-vous !, a-t-il lancé, cette opération ne sera certainement pas la dernière dans votre région ».


SERCOM
Commentaires


Comment