Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

D’Adzopé, Banny lance un appel au respect de la démocratie, à la diversité d’opinions et à la liberté
Publié le dimanche 6 septembre 2015  |  AIP
Adzopé/
© Autre presse par DR
Adzopé/ Politique: meeting de soutien à la candidature de Charles Konan Banny à la présidentielle de 2015
Samedi 5 septembre 2015. Adzopé. Le Premier Ministre .Charles Konan BANNY, candidat à l`élection présidentielle d`octobre 2015 a animé un meeting à Adzopé à la place de la nouvelle gare
Comment




Adzopé – Un candidat indépendant à la présidentielle d’octobre et membre de la Coalition nationale pour le changement (CNC), Charles Konan Banny, a lancé samedi à Adzopé, un appel pressant au respect de la démocratie, de la diversité d’opinions et pour la liberté, en vue d’un scrutin transparent et apaisé.

« J’ai décidé de venir à Adzopé pour livrer un message et partager ma vision politique avec le peuple Akyé et lui confier ce message afin de le transmettre à toute la Côte d’Ivoire », a-t-il déclaré.

Pour Charles Konan Banny, il s’agit d’un message de rassemblement, de paix, de fraternité, de solidarité et de convivialité, des valeurs qui avaient prévalu en Côte d’Ivoire.

« J’ai choisi Adzopé quelques jours après avoir rempli mon devoir administratif et constitutionnel », a ajouté le candidat indépendant, demandant le suffrage de ses concitoyens d’Adzopé.

« J’ai&n bsp; décidé pour vous et par vous un changement de ce pays, je voudrais que vous m’accompagniez pour ce changement », a poursuivi Charles Konan Banny.

Selon lui, la liberté n’est pas négociable, c’est un bien précieux qu’il faut assainir car être adversaire politique n’est pas synonyme d’ennemi.

« La CNC veut le changement par la démocratie pacifique, ce pays a connu la guerre, a perdu des vaillants fils, nous ne voulons plus de guerre, nous voulons la consultation du peuple, la CNC veut le changement par la démocratie, la paix et des élections », a-t-il insisté.

M. Banny a en outre lancé un appel au Président de la République Alassane Ouattara afin d’éviter des douleurs répétées au pays. « Asseyons-nous et discutons, appliquons nos textes et lois que nous somme s donnés… protégeons la Côte d’Ivoire et Dieu nous protégera », a-t-il conclu.

(AIP)

go/cmas
Commentaires


Comment