Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Ouverture à Abidjan d’un Centre d’information de lutte contre le blanchissement d’argent
Publié le lundi 21 septembre 2015  |  APA
Conseil
© Ministères par DR
Conseil des Ministres de l `OHADA - Le Premier Ministre Kablan Duncan ouvre la 40eme session à Grand Bassam
Le premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a ouvert mercredi la 40eme session du conseil des ministres de l`organisation pour l`harmonisation du droit des affaires en Afrique (OHADA) qui se tient à Grand-Bassam.
Comment




Un Centre régional d’information et de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT) du Groupe intergouvernemental d'action contre le blanchiment d'argent en Afrique de l'Ouest (GIABA) a ouvert, lundi, ses portes à Abidjan au cours d’une cérémonie présidée par le Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Ducan, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

« Notre pays est honoré d'abriter ce Centre (…) C'est une confiance renouvelée à la Côte d'Ivoire », s'est réjoui Daniel Kablan Duncan. Pour lui, la lutte contre ces fléaux doit se faire de façon collective. C'est pourquoi, le Chef du gouvernement ivoirien a relevé que l'avènement du GIABA constitue «une réponse de nos communautés à toutes les menaces».

« Le monde est de plus en plus en proie au terrorisme, à la criminalité transfrontalière et à la cybercriminalité auxquelles notre pays n'échappe pas. L'enjeu pour nos Etats dans la lutte contre le blanchissement des capitaux et de financement du terrorisme réside dans la stricte application des normes internationales», a insisté Kablan Duncan.

Le Premier ministre ivoirien a par ailleurs rappelé que son gouvernement fait de la bonne gouvernance une priorité. « L'action du gouvernement qui s'inscrit dans un processus hardie de lutte contre toutes les formes de mauvaise gouvernance avec la mise en place de la Haute autorité de la bonne gouvernance (…) marque la volonté du gouvernement ivoirien de combattre cette pratique qui fait perdre au pays des ressources dont il a urgemment besoin pour le financement de son développement », a-t-il expliqué.

Le Centre d'Abidjan destiné aux francophones et lusophones est le deuxième après celui de Lagos au Nigeria opérationnel depuis 2011 pour les pays anglophones.

Le GIABA dirigé par l'Ivoirien Adama Couibaly , son Directeur général est une institution spécialisée de la CEDEAO qui a en charge le renforcement des capacités des Etats membres dans la prévention et la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme dans la région.

Il s'agit pour cette structure sous-régionale d'œuvrer à l'adoption des normes de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT) conformément aux standards internationaux.

SY/ls/APA
Commentaires


Comment