Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Atelier sur le TEC: la Côte d’Ivoire veut renégocier ses engagements tarifaires à l’OMC
Publié le mardi 22 septembre 2015  |  Ivoire-Presse
La
© Abidjan.net par Atapointe
La renégociation des engagements tarifaires de la Côte d`ivoire à l`OMC au centre d`un atelier
Lundi 21 septembre 2015. Abidjan. Le ministère de l`artisanat et de la Promotion des PME, en collaboration avec l`organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et l`Organisation mondiale du commerce a organisé un atelier national sur la renégociation des engagements tarifaires de la Côte d`Ivoire à l`organisation mondiale du commerce et la mise en ouvre du tarif extérieur commun de la CEDEAO.
Comment




Le Conseiller spécial du Ministre du Commerce, Monsieur N’Guessan Essis Job a ouvert lundi 21 septembre à la maison de l’Entreprise (Abidjan), les travaux de l’atelier national sur la renégociation des engagements de la Côte d’Ivoire à l’organisation mondiale du commerce et la mise en œuvre du tarif extérieur commun (TEC) de la CEDEAO.
A cet effet, le Conseiller spécial du Ministre Jean Louis Billon a relevé l’importance de cette « activité majeure », en ce sens « qu’elle contribuera notamment à la mise en œuvre efficace de la politique commerciale et partant à l’amélioration des affaires en Côte d’Ivoire ». M. Essis Job qui a salué la présence des partenaires tels que l’Union Européenne, le programme Hub and Spokes II de l’Organisation internationale de la Francophonie, et le secrétariat de l’Omc, a invité les parties prenantes à l’atelier, de tirer des conclusions pertinentes de cette rencontre.
Quant à Mme Khady Diallo, secrétaire générale de la commission nationale de la Francophonie (OIF), elle s’est réjouie de l’aboutissement de cet atelier, car prévu pour se tenir en mars 2015, parce que, souligne-t-elle, la Côte d’Ivoire a été critiquée voire même indexée au cours du passage en revue de sa politique commerciale à l’OMC.
« Quand on est un pays qui s’engage résolument vers l’émergence et qu’on se donne les moyens d’y parvenir, tous les acteurs nationaux prennent conscience de la nécessité de parvenir à une plateforme consensuelle et laborieuse », estime la secrétaire générale de de la Commission nationale de la Francophonie. Enfin Mme Khady Diallo a salué l’action du programme Hub and Spokes en collaboration avec le Ministère du Commerce et le secrétariat de l’OMC « qui permet à la Côte d’Ivoire d’amorcer les démarches de renégociation de ses engagements tarifaires à l’OMC pour lesquels les déviations qui datent depuis la mise en œuvre du Tec de l’UEMOA finiront par trouver une issue ».
Commentaires


Comment