Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Mme Yao Patricia, Directeur de cabinet de Mme Dominique Ouattara, aux populations d’Oumé : “Les dons de la Première dame n’ont ni coloration politique, ethnique ou religieuse”
Publié le samedi 26 septembre 2015  |  L’intelligent d’Abidjan
La
© Présidence par David Zamblé
La Première Dame, Dominique Ouattara apporte son soutien aux populations de Grand-Bassam
Samedi 12 septembre 2015. Grand-Bassam. En prélude de la visite d`Etat dans le Sud-Comoé: La Première Dame, Dominique Ouattara apporte son soutien aux populations de Grand-Bassam. Photo: Madame Yao Patricia Sylvie, Directeur de cabinet de la Première Dame, Dominique Ouattara
Comment




En prélude à la visite d’Etat que doit effectuer le Président de la République et son épouse dans es régions du Gô et du Lôh-Djiboua, Mme Dominique Ouattara, comme elle le fait en pareille circonstance, a envoyé une délégation parcourir différentes ville de ces département pour y faire d’importants dons aux populations. La délégation de la Première dame, conduite par Mme Yao Patricia Sylvie, sa Directrice de cabinet a commencé cette tournée par la ville d’Oumé (région du Gô), le vendredi 25 septembre 2015. Et c’est la cours de la mairie de ladite ville qui a servi de cadre pour la cérémonie de remise de dons. Lors de son allocution, Mme Yao Patricia a mis l’accent sur le fait que Mme Dominique Ouattara a marqué un point d’honneur à s’entoure dans son cabinet de fils et filles de la plupart des grandes zones géographiques ivoiriennes. Selon sa Directrice de cabinet, c’est dans cet esprit que la Première dame s’active à faire ses dons. « Les dons de Mme Dominique Ouattara se font sans tenir compte de la religion, de la région ou de l‘ethnie des bénéficiaires », a-t-elle tenu à préciser. Mme Yao Patricia a annoncé aux femmes, massivement représentées, que le Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) pour la ville d’Oumé passe désormais de 20 millions de FCFA à 120 millions de FCFA. Une augmentation de 100 millions pour permettre au plus grand nombre de bénéficier de ce financement afin de créer des activités génératrices de revenus. Elle a affirmé qu’aujourd’hui, ce sont plus de 100.000 femmes qui en bénéficient sur tout le territoire, car le fonds se veut un financement avec un à taux réduit (1%) de remboursement. Reprenant ces propos déjà cités, elle a fait une mise en garde concernant le FAFCI. « Ce n’est pas un fonds destiné à un groupe ethnique comme certains tentent de le faire croire. Le FAFCI n’a pas de coloration politique, ethnique, religieuse ou régionale. Que toutes celles qui sont intéressées aillent ouvrir des dossiers à la Coopec d’Oumé », a dit le Directeur de cabinet de la Première dame. Elle a aussi lancé un appel à la cohésion sociale et à la paix. Pour elle, quels que soient les programmes de développement mis en place, ceux-ci ne profiteront véritablement aux populations que si la paix règne. « La Première dame vous exhorte à aller aux élections dans la paix et la tolérance afin que la Côte d’Ivoire sorte grandie, unie et plus forte », a-t-elle indiqué pour mettre fin à son allocution.

Concernant les dons de Mme Dominique Ouattara, toutes les couches sociales en ont bénéficié. Le secteur de la santé avec une ambulance équipée. Celui de l’éducation avec des ordinateurs complets, du matériel didactique ; les handicapés avec des fauteuils roulants, des cannes ; les restauratrices, coiffeuses, femmes du domaine du vivriers, etc. ce sont pus de 110 millions de FCFA de dons qui ont été distribués aux populations d’Oumé, ce jour. Geste salué par M. Dogbo Labé François préfet de la région. Il a assuré à la Première dame que les dons en question seront équitablement partagés entre les différents départements et couches de la population.

Olivier Guédé,
envoyé spécial à Oumé
Commentaires


Comment