Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le gouvernement ivoirien adopte un budget de 5873 milliards de FCFA pour l’exercice 2016
Publié le vendredi 2 octobre 2015  |  AIP
Conseil
© Présidence par DR
Conseil des Ministres à Yamoussoukro
Jeudi 1er octobre 2015. Yamoussoukro. Un Conseil des Ministres qui s`est tenu sous la présidence du Chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara.
Comment




Yamoussourkro - Le gouvernement ivoirien a adopté, jeudi à Yamoussoukro, un projet budget de 5873 FCFA, pour l’exercice 2016, en hausse de 12 % par rapport au budget précédent qui est de 5 196 milliards FCFA, a annoncé le porte-parole du gouvernement au terme d’un Conseil des ministres.

Ce budget, qui s’équilibre en recettes et en dépenses, mettra l’accent sur l’amélioration des conditions de vie des populations, notamment avec des investissements accrus dans les secteurs de l’éducation, la santé, les infrastructures.

Il sera soumis à l’Assemblée nationale pour adoption au plus tard le 6 octobre, a indiqué pour sa part le ministre du Budget, Abdoulrahamane Cissé, qui est largement revenu sur des détails les plus importants de ce texte.

Selon M. Cissé, le projet de budget 2016 se compose de 84 % de ressources intérieur et 16% de ressource internes. "Cela est important et cela veut dire que notre ressource est financé via nos ressources spéciales", a-t -il commenté, ajoutant que" les ressources fiscales s’élèvent à environ 3002 milliards F CFA ; ce qui représente une hausse de 10,4% par rapport à l’année 2015"

"Concernant les emprunts sur le marché, nous avons prévu de mobiliser 1191 milliards F CFA sur le marché", a-t-il poursuivi.

Les ressources extérieures s’élèvent à 935,9 milliards F CFA, a-t-il dit, ajoutant que les ressources mobilisées autour de l’année 2015 vont permettre de faire face aux dépenses de dette. "A ce titre 21,7% du budget de l’Etat est affecté au remboursement de la dette, comparé à 32% en 2010", a-t-il signifié.

Concernant les dépenses du personnels, notamment la masse salariale, un montant de 1426,9 milliards F CFA, soit un peu plus de 24 ,5 % du budget de l’Etat, y sera affecté. "Il faut indiquer que cela comparé à tout ce qui se faisait par le passé, la proportion du budget que nous affectons aux dépenses du personnel a aussi connu une réduction", également signalé le ministre du Budget.

Quant aux dépenses ordinaires hors personnel, les dépenses de fonctionnement normal de service, le gouvernement, elles se situent à 18% du budget, contre à 25% en 2010.

(AIP)
tm
Commentaires


Comment