Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Musique : Ouattara offre une villa et 5 millions FCFA à la cantatrice Allah Thérèse
Publié le mercredi 7 octobre 2015  |  AIP
Reconnaissance
© Ministères par DR
Reconnaissance du mérite: Allah Therese reçoit les clés de sa villa
Toumodi . Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a offert une villa de 18 millions FCFA et une enveloppe de cinq millions à la cantatrice baoulé Allah Thérèse,
Comment




Toumodi - Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a offert une villa de 18 millions FCFA et une enveloppe de cinq millions à la cantatrice baoulé Allah Thérèse, reconnue comme ayant contribué à la promotion des arts et des musiques nationales, et qui totaliserait près de 60 ans de carrière.

Ces dons ont été remis à l’artiste par le ministre d’Etat Jeannot Kouadio Ahoussou, lors d’une cérémonie, lundi au foyer municipal deToumodi, désormais rebaptisé "foyer polyvalent Allah Thérèse".

L’émissaire du chef de l’Etat, qui a remis officiellement les clés de la villa de 4 pièces à la chansonnière, en présence du ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bamdama et les autorités locales, estiment qu’Alassane Ouattara permet ainsi aux pionniers de la musique ivoirienne de retrouver leur dignité.

"Le président Ouattara reconnaît les mérites de cette pionnière dans le domaine de la chanson, car elle est un monument qui a contribué à l’unité du pays. Nous avons décidé depuis la rénovation du foyer de le dénommer désormais foyer polyvalent Allah Thérèse en hommage à cette grande dame", a pour sa part ajouté le maire de Toumodi, Simone Tchinah.

Cet hommage à Allah Thérèse selon M. Bandama, "s’inscrit dans la volonté agissante du Président Ouattara d’apporter un mieux être à tous les fils et filles de la Côte d’Ivoire dont les artistes".

"Touché par la mort de la chansonnière Zélé de Papara dans la chute du mur de sa maison, le Président veut r edonner à l’artiste sa dignité. Ainsi, il a insisté pour que des pensions soient données aux anciennes gloires", a-t-il poursuivi.
Le porte-parole de la famille d’Allah Thérèse, Jacques Kouamé Konan, a exprimé sa gratitude au chef de l’Etat pour "cet hommage sublime et historique qui arrive à l’heure".

Révélée au monde dans les années 1960, la chansonnière Allah Thérèse, accompagnée à l’accordéon par son mari N’goran La Loi, a débuté sa carrière en 1956.

(AIP)
gba/akn/tm
Commentaires


Comment