Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Présidentielle 2015/Campagne pour une élection apaisée: l’opération ‘’ElectionsCpasGnaga’’ lancée
Publié le vendredi 9 octobre 2015  |  L’expression
Election
© Abidjan.net par Atapointe
Election sans violence: Foot`attitude lance sa campagne Election c` pas Gnaga
Mercredi 08 octobre. Lancement officiel de l`initiative de marketing social pour la sensibilisation à des élections apaisées en Côte d`Ivoire dénommée "élection c`est pas gnaga" de l`association FootAttitude, au Palm club de Cocody
Comment




Les élections en Côte d’Ivoire doivent se passer dans un esprit de Fair-play comme au Football. C’est l’objectif recherché par l’association ‘’Foot At- titude’’ qui a lancé hier au Palm Club Hôtel, une campagne de Marketing social dénommée «Election C pas gnaga». Cette caravane qui va sil- lonner les communes d’Abidjan ain- si que plusieurs localités de l’intérieur est, selon l’initiateur Régis Lemonne, un pari qui implique tout le monde et singulièrement les jeunes. «C’est notre manière de contribuer à la cul- ture de la paix et de la tolérance mal- gré l’adversité qui peut animer les uns
et les autres en période électorale. Nous allons faire tourner cette vaste campagne de communication qui va s’étendre sur un mois», a indiqué Régis Lemonne, président de l’as- sociation ‘’Foot Attitude’’. A en croire Touré Mamadou, conseiller spécial du chef de l’Etat chargé de la Je- unesse et des Sports, cette initiative a tout son sens dans la mesure où les élections vont se dérouler dans trois semaines. «Je suis convaincu que les élections seront apaisées car les jeunes eux-mêmes ont envoyé un message aux hommes poli- tiques, à travers ce type d’initiative pour dire qu’ils ne veulent plus être des instruments de dégât», a-t-il relevé. Avant d’exhorter ses hôtes à poursuivre cette sensibilisation auprès des présidents des partis poli- tiques et candidats à la présidentielle. Car, dit-il, ce sont très souvent eux qui donnent les mots d’ordre de vi- olence aux jeunes. Il a par ailleurs précisé que les ‘’débats engagés’’ lors de la campagne ne doivent pas for- cément être interprétés comme des signes de violence mais plutôt comme une exigence démocra- tique de libre expression. «Les jeunes doivent pouvoir dire non, même à leur famille politique quand celle-ci leur demande de provoquer des ‘’gnaga’’ (Ndlr, bagarres) dans les élections», a recommandé Touré Ma- madou. Pour le secrétaire national à la jeunesse du Rdr, Alphonse Soro, il faut que les leaders politiques s’approprient le concept ‘’Election C pas gnaga’’. «Nous, jeunes de Côte d’Ivoire qui avons goutté à des élec- tions avec ‘’gnaga’’ (Ndlr, bagar- res) en 2010, connaissons la valeur de la paix et du développement. C’est pourquoi nous serons les premiers à rependre ce slogan sur le terrain lors de la campagne», a-t-il promis􏰀
Initiative soutenue par l’USAID, PNUD, le Programme National de Cohésion sociale (PNCS), le Ministère des sports et Loisirs

Ben Ayoub
Articles associés
 
Commentaires


Comment