Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle ivoirienne: la "candidature unique" de Banny pour la CNC jugée "inopportune" selon un camp du parti de Gbagbo
Publié le dimanche 11 octobre 2015  |  Alerte Info
Ouverture
© Abidjan.net par Atapointe
Ouverture de la 8eme convention extraordinaire du Front Populaire Ivoirien
Vendredi 21 février 2014. Abidjan. Le Front populaire ivoirien (FPI), au Palais des Sports de Treichville, les travaux de sa 8ème convention extraordinaire en présence de Pascal Affi N’guessan, Président du parti et des membres des différentes instances. Ph: Aboudramane Sangaré.
Comment




Le camp du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) mené par Abdourahamane Sangaré a qualifié "d’inopportune" la proclamation de l’ex-Premier ministre Charles Konan Banny comme candidat unique de la Coalition nationale pour le changement (CNC), l’une des principales plateformes d’opposition dont ce camp du parti est membre, dans une note.

"Cette proclamation est inopportune parce qu’elle met à mal la cohésion au sein de la Coalition et perturbe profondément la sérénité des populations mobilisées et en ordre de bataille pour l’obtention de conditions d’élections justes, transparentes, crédibles et apaisées", a dénoncé le porte-parole par intérim, Koné Boubakar.

Le FPI dit avoir "appris par voie de presse et avec surprise" la proclamation de M. Banny comme candidat, soulignant que "le processus de désignation d’un candidat unique et consensuel de la CNC" avait été suspendu pour donner "la priorité à la lutte" pour la prise en compte de leurs revendications.

Le FPI-Sangaré précise en outre que le président de la CNC et ancien Premier ministre "continue de bénéficier de la confiance de tous, mais pour faire aboutir d’abord les objectifs prioritaires et préalables de la Coalition, à savoir les conditions d’élections transparentes pour la victoire".

Le porte-parole de la coalition, l’ex-ministre Jean-Jacques Béchio a annoncé jeudi que M. Banny "est le candidat officiel de la CNC", face à la presse. Le député Bertin Konan Kouadio, dit "KKB", membre de la plateforme, a maintenu sa candidature en tant qu'indépendant.

NMI
Commentaires


Comment