Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Budget 2016: 1.233 milliards de FCFA alloués au secteur Education-Formation
Publié le mardi 13 octobre 2015  |  L’intelligent d’Abidjan
Assemblées
© Ministères
Assemblées annuelles Banque Mondiale/FMI: le Ministre Abdourahmane Cissé fait une intervention sur le thème “ Une éducation de qualité pour une croissance équitable"
Samedi 10 octobre 2015. Pérou. A la faveur des Assemblées annuelles Banque Mondiale/FMI, le ministre auprès du premier ministre chargé du budget a fait une intervention sur le thème “ Une éducation de qualité pour une croissance équitable”.
Comment




Le ministre auprès du Premier ministre chargé du Budget a annoncé, lors des assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI) au Pérou, que 1233 milliards de FCFA, soit 21, 5 % du Budget total seront consacrés aux dépenses liées à l’éducation et à la formation. « Les dépenses d’éducation et de formation ont été doublées sur la période 2010-2016 avec une évolution de 107,4%. Entre 2015 et 2016, elles évoluent de 18,1%. Il est prévu en 2016, une dotation de 1 233 milliards de FCFA (21,5% du budget total). Dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, il est consacré 1. 197 milliards de FCFA pour le secteur éducation/formation contre 954, 8 milliards de FCFA en 2015, soit +25,4%, comprenant notamment les actions du projet école obligatoire, la construction de 3000 classes du primaire, l’acquisition de manuels, de kits scolaires et de mallettes pédagogiques, l’équipement et la réhabilitation des infrastructures scolaires, le renforcement des moyens de fonctionnement des structures éducatives et l’octroi de bourses et subventions pour les écoles privées», a révélé Abdourhamane Cissé lors d’un panel sur le thème : « Une éducation de qualité pour une croissance équitable». Le ministre en charge du Budget a souligné qu’un accent sera mis sur la déconcentration et le développement des infrastructures dans le domaine de l’éducation et de la formation, afin de prendre en compte à la fois les préoccupations de renforcement des infrastructures universitaires et d’offre l’égalité de chance de réussite à l’ensemble des enfants de notre pays en rapprochant les structures de formation à leurs régions d’origine. Ainsi, les opérations suivantes ont été conduites, selon Abdourhamane Cissé : la réhabilitation et l’équipement des universités dont l’Université de Cocody (19,2 milliards de FCFA), l’Université d’Abobo-Adjamé (2,9 milliards de FCFA), l’Université de Bouaké (2,4 milliards de FCFA), l’Université de Korhogo (1,5 milliard de FCFA) et l’Université de Daloa (1,2 milliard de FCFA) et l’université virtuelle (3,2 milliards de FCFA) ; l’extension de l’Université de Korhogo (5,3 milliards de FCFA) ; l’extension de l’Université de Daloa (1,6 milliard de FCFA) ; la construction de l’Université de Man (15,8 milliards de FCFA) et la construction de l’Université de Bondoukou (5 milliards de FCFA). Au niveau des engagements de l’Etat dans le cadre de l’appui, Abdourhamane Cissé a annoncé qu’ils ont été pris en compte à hauteur de 3,5 milliards de FCFA.

O. D
Commentaires


Comment