Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Retrait de Koulibaly Mamadou de l’élection présidentielle du 25 octobre / Joël N’GUESSAN (Porte-parole du RDR): «Il ne fait que confirmer son peu de poids sur l’échiquier politique »
Publié le mercredi 14 octobre 2015  |  La Tribune Ivoirienne
2è
© Abidjan.net
2è tour de la présidentielle 2010: Le porte-parole principal du candidat du RHDP, Albert Mabri Toikeusse face à la presse
Mercredi 17 novembre 2010. Abidjan. Maison du RHDP à Cocody Ste-Marie. Le porte-parole principal du candidat Alassane Ouattara, Albert Mabri Toikeusse anime une conférence de presse, entouré de son équipe composée de Maurice Kakou Guikahué, Joël N’Guessan (photo) et Mme Anne Ouloto
Comment




Le président du parti LIDER, sur les antennes de RFI de ce mardi 13 octobre, parlant du processus électoral en cours dans notre pays, a débité des inepties qui sont devenues, hélas, sa marque déposée. Après avoir honteusement récupéré et gardé par devers lui les 100 millions de subvention exceptionnelle accordée par le gouvernement ivoirien à tous les candidats à la présidentielle, il se pavane maintenant sur les antennes des radios étrangères pour tenter de discréditer le processus électoral. Monsieur Koulibaly avec K comme aimait l’appeler Pierre Mazaud, lors de la conférence de Linas-Marcoussis, est libre de se retirer de la course à la présidentielle. En se retirant, il ne fait que confirmer son peu de poids sur l’échiquier politique ivoirien. C’est parce qu’il est convaincu de ne pas trouver plus de 100 représentants dans les bureaux de vote sur les 11000 nécessaires, qu’il a préféré jeter l’éponge avant l’humiliation suprême au soir du 25 octobre 2015. L’ex-président, par défaut, de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire gagnerait à se taire surtout qu’il n’est plus candidat. Il doit laisser les autres candidats, encore en lice, se prononcer sur le processus en cours. Nous lui demandons d’arrêter de jouer les trouble-fêtes car il n’est plus un invité de la fête. Quelque soit ce qu’il tentera de dire encore, les vrais candidats à l’élection présidentielle sont sur le terrain pour convaincre les électeurs. Les Ivoiriens iront voter le 25 octobre prochain.

Le ministre Joël N’GUESSAN
Secrétaire général adjoint chargé de la Communication, porte-parole du RDR
Commentaires


Comment