Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielles 2015: Affi N’Guessan se propose de réaménager le système de sécurité
Publié le vendredi 16 octobre 2015  |  AIP
Présidentielle
© AFP par ISSOUF SANOGO
Présidentielle 2015: 2e jour de campagne du candidat du FPI
Samedi 10 octobre 2015. Gagnoa. Le candidat du FPI, Pascal Affi N’Guessan, en campagne pour les élections Présidentielles 2015.
Comment




Abidjan - Le candidat du Front populaire ivoirien (FPI, opposition ivoirienne) pour l’élection du président de la République du 25 octobre, Affi N’Guessan Pascal, s’est proposé jeudi lors de son meeting à Abidjan, de réformer le système de sécurité, notamment l’armée, face à la montée en puissance de la menace terroriste.

Selon le représentant du parti de l’ex-président Laurent Gbagbo, la menace terroriste est une r&e acute;alité dans le monde, notamment dans les pays qui se trouvent à quelques encablures de la Côte d’Ivoire."Aujourd’hui, il y a des menaces graves à nos frontières, c’est le terrorisme, on parle de Boko Haram, le Nigéria n’est pas loin, on parle de MNLA, le Mali n’est pas loin, on parle de Djihadiste, on ne sait pas où ils se trouvent. Il y a les autres formes de criminalité", a relaté Affi N'Guessan.

"Nous allons redéployer l’armée pour que les zones stratégiques minières, forestières, agricoles soient protégées. Que les barrages que nous avons soient protégés par des unités de Défense. Nous allons créer deux commandements au niveau de la marine nationale et au niveau de l’aviation de notre armée de l’air", a annoncé le candidat du F ront populaire ivoirien, soulignant sa ferme détermination à garantir la sécurité de la Côte d’Ivoire.

Candidat à l’élection présidentielle, Pascal Affi N’Guessan est ingénieur des Télécommunications, diplômé de l’Institut National des Télécommunication (INT) et porte la bannière du Front populaire ivoirien, parti de l’ex-président Laurent Gbagbo et ayant le soutien de l’Alliance des forces démocratiques (AFD).


gak/cmas
Commentaires


Comment