Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle ivoirienne: ma candidature n’est pas une revanche, (Banny)
Publié le lundi 19 octobre 2015  |  APA
Charles
© Autre presse par DR
Charles Konan Banny invité de l`émission de RTI1 "Face aux Electeurs"
Dimanche 18 octobre 2015. Abidjan. Le Président Charles Konan Banny a répondu aux questions des journalistes au cours de l`émission Face aux Electeurs de la RTI1.
Comment




Abidjan (Côte d’Ivoire)- L’ancien Premier ministre ivoirien Charles Konan Banny a expliqué, dimanche soir, aux populations son projet de société intitulé "un nouveau pacte de confiance dans une Côte d’Ivoire rassemblée", en estimant que sa candidature à l’élection présidentielle du 25 octobre prochain n’est pas une "revanche".

"Ma candidature n’est pas une candidature de revanche (...)", a déclaré M. Banny à l’émission "face aux électeurs" de la Radio télévision ivoirienne (RTI, service public), soulignant qu’il veut "rassembler" les ivoiriens une fois élu à la magistrature suprême de la Côte d’Ivoire. A ce propos, Charles Konan Banny propose une conférence nationale qui va réunir tous les acteurs socio-politiques du pays.

Au plan social, l’ex-gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) qui entend promouvoir les "valeurs" morales et sociales, veut permettre aux femmes au foyer d’avoir un "salaire" pour leur contribution au Produit intérieur brut (PIB).

Pour lui, "il faut attaquer le problème du chômage des jeunes avec beaucoup d’humilité" et surtout avec les "atouts" du pays. Au niveau de la santé, Charles Konan Banny entend "apporter la santé aux populations et non les populations qui iront vers la santé", insistant sur l’hygiène pour la "prévention".

M. Banny, candidat indépendant et Président de la Coalition nationale pour le changement (CNC, une partie de l’opposition), a par ailleurs, expliqué sa décision de supprimer le péage sur le 3ème Pont d’Abidjan et l’autoroute du Nord, soulignant que c’est une "opportunité politique à caractère social".

Il entend "renégocier" à ce sujet, les contrats BOT (Build, Operate and Transfer) en sorte à payer la dette du pays sur le budget de l’Etat.

"Nous mettrons le cap sur la recherche d’une croissance forte" parce que le pays à de "sérieux problèmes à résoudre", a indiqué M. Banny, en souhaitant que les secteurs qui apportent cette croissance soient "inclusifs".

Le dimanche 25 octobre prochain, plus de 6,3 millions d’ivoiriens sont convoqués aux urnes pour élire le Président de la République de Côte d’Ivoire parmi une dizaine de candidatures. Lancée le 9 octobre dernier, la campagne électorale pour ce scrutin prendra fin le 23 octobre prochain à minuit.
LS/APA 2015



Face aux Électeurs du 18 octobre 2015 avec Charles Konan Banny - L`intégrale
Publié le: 18/10/2015  |  RTI 1

Commentaires


Comment