Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le candidat Gnangbo Kacou ambitionne de hisser la Côte d’Ivoire dans le Top 20 des économies mondiales
Publié le mardi 20 octobre 2015  |  APA
Présidentielles:
© Abidjan.net par Atapointe
Présidentielles: Gnangbo Kacou dépose sa candidature
Mardi 25 Août 2015 . Abidjan . Le député indépendant Gnagbo Kacou a déposé sa candidature à la Commission Electorale Indépendante (CEI)
Comment




Candidat indépendant à l’élection présidentielle du 25 octobre, Gnangbo Kacou (53 ans) ambitionne de transformer la Côte d’Ivoire pour la hisser parmi ‘’les 20 premières puissances économiques du monde’’ en s’appuyant sur ‘’le plein emploi’’ sous son quinquennat si les Ivoiriens lui accordent leurs suffrages.

‘'Notre action très forte sur l'économie sera de situer notre pays parmi les 20 premières puissances économiques du monde au terme des 25 prochaines années'', prévoit ce natif d'Abiaty, dans le département d'Adiaké (Sud-est du pays), marié et père de 5 enfants, député à l'Assemblée nationale depuis décembre 2011.

Pour relever les défis d'une ‘'nouvelle Côte d'Ivoire'', le candidat Gnangbo Kacou entend ‘'entreprendre une vaste politique d'offre qui situera la croissance du pays à plus de 15%'', condition impérative, selon lui, pour ‘'le plein emploi'' afin de résorber ‘'le chômage des jeunes, un fléau grave qui menace la structure fondamentale de l'économie et la cohésion sociale de notre société''.

‘'En 5 ans, un montant de 5600 milliards sera affecté à la construction et poursuite de l'industrialisation de la côte d'Ivoire'' dévoile le projet de société du candidat transmis à APA, assurant que sous sa présidence, ‘'Le « Made in Côte d'Ivoire » sera une réalité mais aussi une référence''.

‘'Nous conduirons la transformation de nos matières jusqu'à ce qu'il n'existe aucune matière première qui sorte du pays sans qu'elle n'ait reçu une première transformation'', souligne M. Gnangbo qui entend, également, affecter ‘'une dotation de 7 milliards à l'appui des producteurs du vivrier''.

Pour garantir une autosuffisance alimentaire, le candidat mettra en place une politique axée sur la création d'une ‘'surproduction'' du vivrier pour ‘'l'obtention de pouvoir d'achat dû à la baisse de prix des denrées alimentaires liée à la sur production de vivrier''.

Au plan industriel, le député annonce le lancement de ‘'grands travaux tout azimut'' sur tout l'étendue du territoire par des concessions faites à des investisseurs privés.

‘'Il s'agira d'accorder de grandes concessions de réalisation et d'exploitation à des grands groupes privés sur les grandes réalisations dites « grands travaux » ; cette méthode a eu un grand succès dans la construction de Hong Kong'', se convainc-t-il, annonçant la construction d'un ‘'5ème pont à Abidjan'' et ‘'d'autoroutes'' à travers le pays.

Face à la ‘'faible qualification'' de la main d'œuvre ivoirienne et ‘'peu adaptée au travail à la chaîne'', le Gnangbo Kacou entend construire ‘'des écoles de formation professionnelle très spécialisées dans chacun des 95 départements''.

‘'Nous développerons la formation en alternance et l'apprentissage pour fournir de la main d'œuvre qualifiée afin de répondre à la très forte demande de main d'œuvre'', indique-t-il, dans l'objectif de fournir au marché une main d'œuvre qualifié afin de contribuer à une meilleure productivité ''.

Au nombre des reformes institutionnelles, Gnangbo Kacou élu président de la République, prévoit la suppression de certaines institutions, notamment le Conseil économique et social, la Grande chancellerie et la Médiature, car, explique-t-il, ‘'une institution doit servir la république au lieu d'être une chambre de garage, de recyclage ou de copinage''.

Après des meetings à Abidjan et à l'intérieur du pays, le député et candidat à l'élection présidentielle, Gnangbo Kacou, sera le vendredi 236 octobre, dernier jour de la campagne électorale, sur le plateau de l'émission ‘'Face aux électeurs'' de la chaine de télévision publique ivoirienne, pour tenter de convaincre les électeurs sur son programme.

HS/ls/APA
Commentaires


Comment