Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Kandia Camara met les femmes de Korhogo en ordre de bataille : « Il ne doit pas avoir de marché, le jour du vote ici »
Publié le mercredi 21 octobre 2015  |  Partis Politiques
Présidentielles:
© Partis Politiques par DR
Présidentielles: Kandia Camara soulage les populations de Gbon
Les populations de Gbon (Nord de la Côte d`ivoire) ont reçu des dons de la ministre Kandia Camara à l`occasion de la campagne présidentielle. Une ambulance a été offerte.
Comment




Mme Kandia Camara, Directrice centrale de campagne en charge de la mobilisation féminine, à mis les organisations se réclamant de la first Lady ivoirienne en ordre de bataille. C’était ce jeudi au centre culturel de Korhogo en présence de Mme Dominique Ouattara. En effet, elle a demandé à la fédération des associations féminines Dominique Ouattara, l’association les sœurs Dominique Ouattara de faire en sorte que toutes les femmes aillent voter le 25 octobre, date de la tenue du scrutin présidentiel. « Le 25 octobre nous devons élire Alassane Ouattara des le premier tour. Un coup, K.O ! Si vous aimez vraiment ADO, allez chercher vos cartes d’électrices. Car sans cartes, vous ne pourrez pas remplir ce devoir civique. Le jour du vote, donc, vous devez toutes allé de 7heures a 11heures dans les bureaux de vote. Il ne doit avoir pas avoir de marché ici, » a-t-elle déclare sous une salve d’applaudissements. Comme pour dire que le message est passé cinq sur cinq, les femmes de Korhogo ont soutenu que le candidat unique du RHDP fera 100 % à Korhogo. Car il a contribué à les rendre autonomes à travers la création du Fonds d’appui aux femmes, la mise en œuvre d’une savante politique sur le plan scolaire, dont la clé de voûte est l’école obligatoire. En attendant, le scrutin elles ont offertes deux nappes de tables tissées, deux sacs d’ignames, 100 pintades et un bœuf à Mme Ouattara. Visiblement heureuse pour cet engagement, la première Dame à commencé par féliciter Mme Kandia Camara non seulement en tant que Directrice centrale de campagne en charge de la mobilisation féminine, mais aussi en sa qualité de Ministre de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique. Aussi a-t-elle rendu un vibrant hommage au Secrétaire général de la présidence et Directeur National de campagne, le Ministre d’Etat Amadou Gon Coulibaly. « Je me sens chez moi ici, car chez notre fils, Amadou Gon. Je suis fier de lui car il fait un travail formidable. » At last, but not at least Mme Dominique Ouattara a demandé aux femmes de voter pour le président-candidat. « En 2010, a-t-elle insiste, vous avez fait confiance a notre candidat. Et il a été élu Président de la République. » Et de poursuivre en s’interrogeant : « Il ne vous a pas déçu, n’est-ce pas ? » Et la foule de femmes de répondre en chœur « Nooon ! » Mme Dominique Ouattara n’a pas manqué de rappeler les actions du Président-Ouattara, à travers notamment la création du Fonds d’appui aux femmes. Ce fonds à permis à plus de cent mille femmes d’être autonomes. « Si vous nous accordé un deuxième mandat, nous allons doubler, voir tripler ce Fonds ce montant ». Le budget du FAFCI est de huit milliards. Comme à l’accoutumée, elle a fait parler son cœur en offrant plus de cinq millions à chacune des associations, aux griotes, etc.
SAID DOSSO
Commentaires


Comment