Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Diplomatie
Article
Diplomatie

Secteur de l’éducation et de la santé: 92 millions de Fcfa du Japon pour financer deux projets
Publié le jeudi 22 octobre 2015  |  L’Inter
Le
© Abidjan.net par Marc Innocent
Le PNUD et le Japon signent une convention pour financer la phase 2 du programme ALPC
Jeudi 9 juillet 2015. Le PNUD et le Japon signent une convention pour le Financement de la phase 2 du programme de lutte contre la prolifération illicite des armes légères et de petits calibres. photo: L`ambassadeur de la République du Japon, Kawamura Hiroshi
Comment




L'ambassade du Japon a signé deux contrats de don à hauteur de 92 millions 800 mille avec des responsables de projets, mardi 20 octobre, au plateau.
Cette somme servira à mettre en œuvre le projet de construction et d’équipement d'un centre de santé et maternité à Kongouanou initié par l'Association ivoirienne pour les Nations Unies, et le projet de construction et de réhabilitation de l'école primaire publique Sicogi 8, qui est une initiative du comité de gestion de l'Epp Sicogi 8. Financé à hauteur de 46,3 millions de Fcfa, le premier projet permettra la construction d'un centre de santé de médecine générale et d'une maternité dans le village de Kongouanou, ainsi que l'achat des équipements. Ce qui facilitera l'accès aux soins de santé à près de 10000 habitants de cette localité et des villages environnants.

Le second, qui porte sur la construction et la réhabilitation de l'école primaire publique Sicogi 8 d'un montant de 46,3 millions de Fcfa, permettra la construction de 3 nouvelles salles de classe, la réhabilitation de 18 salles de classe et de 14 cabinet d'hygiène existantes, mais aussi à la fourniture de 90 table-bancs et de 3 bureaux pour les instituteurs, afin d'offrir un cadre propice à une bonne éducation des élèves. Après avoir signé les deux contrats, l'ambassadeur du Japon en Côte d'Ivoire, Kawamura Hiroshi, a exprimé sa satisfaction et l'importance qu'il accorde aux domaines de la santé et de l'éducation qui sont, selon lui, l'un des piliers de la coopération japonaise.
... suite de l'article sur L’Inter

Commentaires


Comment