Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle 2015: Banny présente son pacte de confiance au patronat
Publié le jeudi 22 octobre 2015  |  Abidjan.net
Présidentielle
© Abidjan.net par Mike Yao
Présidentielle 2015: le candidat Charles Konan Banny face au Patronat
Mercredi 21 Octobre 2015. CGECI Abidjan-Plateau. Le candidat indépendant Charles Konan Banny était face à la CGECI (Confédération Générale des Entreprises de Côte d`Ivoire), dans le cadre de la campagne présidentielle 2015.
Comment




Dans le cadre de la campagne électorale, le candidat indépendant Chrales Konan Banny s’est soumis ce mercredi 21 octobre, à l’exercice du face à face avec les patrons ivoiriens réunis au sein de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI).

L’ex Premier Ministre ivoirien a profité de l’occasion pour revenir en détail sur les grandes lignes de son projet de société intitulé: "Pour un pacte de confiance renouvelée dans une Côte d’Ivoire rassemblée", projet qui se résume en 12 points essentiels.

Avant d’aborder le volet de son programme consacré à l’économie, l’ancien Président de la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation (CDVR) a posé le diagnostique de la réconciliation en Côte d’Ivoire avant de proposer sa vision sur la question. "Une grande conférence nationale est nécessaire pour établir la confiance entre les ivoiriens, " a fait savoir Chrales Konan Banny.

Si il est élu au soir du 25 octobre 2015, Banny promet d’offrir aux ivoiriens la liberté, la démocratie et un état de droit qui favorisera inéluctablement plus d’investissements et de croissances. "Si les ivoiriens souffrent, c’est parce que la richesse nationale est mal repartie" a déclaré l’ancien gouverneur de la BCEAO.

Aux patrons, Banny a également promis d’améliorer le climat des affaires tout en incitant les entreprises à créer des emplois pour les jeunes ivoiriens. "Le chômage des jeunes est une bombe à retardement" a prévenu le candidat indépendant. Il a enfin démontré au cours de son intervention que l’Etat peut contribuer à faire baisser les coûts de production des entreprises en investissant par exemples dans les énergies renouvelables.

Le président du patronat, Jean Kacou Diagou, a pour sa part émis le souhait que ces élections se déroulent sans violence pour les entreprises ne subissent pas le affres d’une autre crise post-électorale. Il au nom du patronat souhaite bonne chance a tous les candidats.


DA
Commentaires


Comment