Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Marcel Gossio aux populations d’Adiaké : « Ne pas voter, c’est contribuer à la victoire de Ouattara »
Publié le vendredi 23 octobre 2015  |  Notre Voie
Présidentielle
© Abidjan.net par Mike Yao
Présidentielle 2015: le candidat Affi N’guessan face au Patronat
Mardi 20 Octobre 2015. CGECI Abidjan-Plateau. La Confédération Générale des Entreprises de Côte d`Ivoire (CGECI), à reçu le candidat du Front Populaire Ivoirien (FPI), Pascal Affi N’guessan dans le cadre de la campagne présidentielle 2015. Photo: Marcel Gossio.
Comment




Le directeur national de campagne (DNC) du candidat Affi N’Guessan, Marcel Gossio, était hier à Adiaké pour remobiliser les militants du Fpi et les populations. Face aux populations et aux chefs traditionnels, Gossio a livré un message clair : votez Affi N’Guessan pour qu’il soit président de la République de Côte d’Ivoire afin de redonner espoir et dignité à tous les ivoiriens. Il a demandé que personne ne reste à la maison, le dimanche 25 octobre, par résignation ou récrimination à cause de la déportation du président Gbagbo à La Haye. « Ne pas voter Affi, c’est contribuer à la victoire de Ouattara », dira t-il. Car, sous le pouvoir actuel, c’est la souffrance, la pauvreté, les emprisonnements politiques, l’Etat de non droit et la mauvaise gouvernance. « Au temps de Gbagbo, le kilo d’hévéa était à 1200 fcfa. Sous Ouattara, c’est 250 fcfa le kilo. Il n’y a pas de comparaison entre celui qui envoie la misère et celui qui envoie le bonheur. Si vous voulez souffrir pendant cinq ans encore, donnez vos voix à Ouattara. Nous sommes fatigués et quand on est fatigué, il faut changer. Ils donnent des marchés à leurs copains et coquins à travers des marchés gré à gré alors qu’il y a des appels d’offres. L’occasion nous est donnée de nous débarrasser de ce pouvoir en cochant dans la case d’Affi N’Guessan », a insisté le DNC du candidat du Fpi. Après quoi, il a précisé qu’Affi N’Guessan est un homme connu des Ivoiriens depuis 1990. « Affi est un homme connu, estimé et apprécié. Il a un programme de gouvernement et un projet de société, alors qu’en face, c’est un chapelet de propositions décousus et incohérents », a soutenu Marcel Gossio. Revenant sur la crise interne au Fpi, Gossio a réaffirmé que Gbagbo a envoyé un message au Fpi pour que Affi et Sangaré se rapprochent.

Bien avant l’intervention de Marcel Gossio, le directeur départemental de campagne (DDC) d’Affi à Adiaké, N’Guetta N’Guetta Joseph, a affirmé que son équipe et lui ont parcouru toutes les sous-préfectures, tous les villages et tous les hameaux pour porter l’essentiel du message. « C’est le moment de voter Pascal Affi N’Guessan pour libérer Laurent Gbagbo, Simonne Gbagbo, Charles Blé Goudé et tous les prisonniers politiques.» Quant à Nanan Tanoh Ayémou, chef du village d’Adiaké, il a donné un message philosophique à Marcel Gossio qui lui a rendu une visite de courtoisie. «Même si la tête du Fpi est coupée, ses racines sont là, donc l’arbre ne peut mourir puisqu’il repousse », a-t-il dit n

Herman BLéOUé
Commentaires


Comment