Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : une stabilisation en trompe-l’œil
Publié le jeudi 22 octobre 2015  |  Jeune Afrique
Présidentielles/Campagne:
© AFP par SIA KAMBOU
Présidentielles/Campagne: les affiches d`Alassane Ouattara
Le candidat Alassane Ouattara a affiché ses affiches au premier jour de la campagne présidentielle.
Comment




Henri Konan Bédié, leader du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et ancien chef de l’État, a volontairement écarté son parti de la compétition pour faciliter la victoire du président sortant. Laurent Gbagbo, son adversaire en 2010, est en prison. Ses sept concurrents du moment n’ont ni l’envergure, ni le soutien d’un grand parti qui leur permettraient de gagner. L’enjeu n’est donc pas tant le résultat d’une élection à priori sans surprise que sa suite et les choix qu’effectuera le président Ouattara pour les cinq prochaines années s’il est réélu.

Sans un changement profond dans les domaines politique, sécuritaire et judiciaire, une nouvelle phase de crise violente reste possible en Côte d’Ivoire. Celle-ci pourrait intervenir en 2020 lors d’une élection ouverte et disputée où s’affrontera une nouvelle génération de politiciens issue des années de crise et de guerre ; ou avant si la santé de Ouattara ne lui permet pas d’aller au terme de son mandat.
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment