Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle 2015 : ‘’le processus paraît très bien engagé’’ selon l’Union africaine
Publié le vendredi 23 octobre 2015  |  Abidjan.net
Présidentielle
© Abidjan.net par Marc Atigan
Présidentielle 2015/ Une délégation d’anciens chefs d’Etat et de premiers ministres de la sous-région rencontre le candidat Alassane Ouattara à Abidjan
Vendredi 23 Octobre 2015. Présidence de la République - Abidjan-Plateau. Messieurs Dioncounda Traoré et Ely Ould Mohamed Vall respectivement ancien président du Mali et de la Mauritanie, ainsi que les anciens Premiers ministres Aminata Touré du Sénégal et Kwassi Klutsè du Togo, ont été reçu en audience par le candidat Alassane Ouattara, dans le cadre de l’élection présidentielle 2015.
Comment




C’était une rencontre de haut niveau. Ils étaient au total quatre personnalités dont deux anciens chefs d’État Dioncounda Traoré du Mali et Ely Ould Mohamed Vall de la Mauritanie, présents dans le cadre du groupe de contact mis en place par le système des Nations unies pour les élections du 25 octobre. Et deux anciens Premiers ministres, la Sénégalaise Aminata Touré, chef de la Mission d’observation de l’Union africaine (UA) et le Togolais Kwassi Klutsè, chef de la Mission d’information et de contact de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) pour le scrutin présidentiel ivoirien. Ils ont eu une réunion d’échange avec le candidat Alassane Ouattara ce vendredi 23 octobre au palais présidentiel d’Abidjan-Plateau.
Le processus électoral en Côte d’Ivoire ‘’paraît très bien engagé’’, ‘’la situation est sereine et calme’’, a indiqué Aminata Touré, le chef de la Mission d’observation de l’UA à leur sortie d’audience. Elle a informé que l’UA a déployé 37 observateurs venant de 22 pays du continent pour le scrutin du 25 octobre prochain. ‘’Ce sont des observateurs aguerris qui ont plusieurs fois observé les élections. Certains étaient là d’ailleurs pour les élections de 2010’’, a-t-elle rassuré. L’ancien chef du gouvernement sénégalais a recommandé, en outre, que ‘’cette paix que nous constatons tous prévale jusqu’au jour du scrutin et la proclamation des élections’’. La Mission de l’Union africaine qui séjourne depuis plusieurs jours à Abidjan, a rencontré la Commission électorale indépendante (CEI), le Conseil constitutionnel, la plate-forme de la société civile à travers la plate-forme citoyenne d’observation des élections, ainsi que les candidats de l’opposition pour recueillir les avis des uns et des autres.
Le chef de la Mission d’information et de contact de l’OIF est, quant à lui, frappé par ‘’l’apaisement’’ qui entoure le processus électoral ivoirien, ‘’cette capacité des Ivoiriens à laisser dérouler une campagne calme et apaisée’’. Il a souhaité simplement qu’à la fin de cette élection présidentielle, ce calme continue à prévaloir en Côte d’Ivoire. Au terme de son propos, Kwassi Klutsè a salué les efforts consentis au niveau de la CEI en termes de moyens, de mécanismes et de méthodes pour que l’élection se passe dans de très bonnes conditions.
Danielle Tagro
Commentaires


Comment