Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Bouake / accident de la circulation :La mort d’un conducteur de taxi moto paralyse la ville
Publié le vendredi 6 novembre 2015  |  La Tribune Ivoirienne
Comment




La ville de Bouaké a connu un après-midi mouvementé le mardi 3 novembre dernier. Et pour cause, une manifestation de colère des chauffeurs de moto-taxi a bloqué la circulation à l’issue d’un accident qui a coûté la vie à l’un des leurs.
Revenons-en aux faits. Lieutenant Silué, chef de service constat à la préfecture de police, revient sur ce qui a mis le feu aux poudres. Selon l’ autorité policière, Sidibé Ibrahim, l’infortuné motocycliste habitant le quartier Dar-es-salam avait décidé ce jour-là d’aller accompagner, Sanogo Safiatou, la femme de son grand-frère, pour des soins au petit Seydou Sidibé. Une fois parvenu à quelques mètres de la pharmacie Fatima, toujours dans le même quartier, un camion porte-char en provenance du corridor nord, dans son élan, a percuté le motocycliste suite à une mauvaise manœuvre opérée par Sidibé, le motocycliste.
La suite sera très fatale pour les usagers de l’engin à deux roues. Ils seront écrasés par le mastodonte. Le môme, Sidibé Seydou, âgé de six ans qui se trouvait au dos de sa mère Safiatou doit certainement sa survie à la providence. Renversé au même titre que sa mère et son oncle, il a été grièvement blessé. Evacué d’urgences par les sapeurs pompiers au chu de Bouaké, il serait dans un état très critique, selon le lieutenant Silué.
La police, alertée quelques heures après le drame, s’est rendue sur les lieux pour le constat d’usage. «Et la procédure suit son cours en ce moment dans les services de la préfecture de police de Bouaké», a souligné l’officier Silué. Notons que ce drame a soulevé le courroux de nombreux chauffeurs de taxis-motos qui ont cherché à en découdre avec tous les chauffeurs de gros camions assurant le trafic sur ce tronçon. Ils ont obstrué le passage aux différents automobilistes, à partir du corridor nord avant de venir manifester devant les locaux de la préfecture de police.
De Bamela
Encadré
Feux tricolores défaillants, imprudence notoire des motos-Taxis
A côté de l’imprudence notoire reprochée, à tort ou à raison, aux chauffeurs de taxi-moto, il y a aussi la question de la défaillance des feux tricolores qui sont à la base de nombreux cas d’accident constatés sur les routes de Bouaké. En effet, le péché des premiers mis en cause est le non respect du code de la route. Quand l’absence ou la défaillance de feux tricolores dans certains grands carrefours de la ville est aussi à l’origine de nombreux accidents. Ces concours de circonstance occasionnent régulièrement de graves accidents qui endeuillent les populations de Bouaké qui ne savent à quel saint se vouer.

D.Bamela
Commentaires


Comment