Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Le Rotary club Abidjan Cocody Sud appelle à une synergie d’actions pour éradiquer l’ulcère de Buruli
Publié le vendredi 6 novembre 2015  |  AIP
Comment




Abidjan - Le président du Rotary club Abidjan Cocody Sud, Alhi Kéita a appelé, jeudi, à Abidjan lors d'un atelier, à une synergie d'actions, une "union sacrée", en vue d'éradiquer totalement l’Ulcère de Buruli en Côte d’ivoire.

"J’en appelle à toutes les bonnes volontés à s’impliquer dans la lutte pour l’éradication totale de l’Ulcère de Buruli, cette maladie invalidante qui sévit dans nos régions", a déclaré Alhi Kéita en présence du gouverneur du district 9101, Marie Irène Richmond, relevant que la Côte d’ivoire est "le premier pays le plus touché" dans le monde par cette maladie. La mutualisation des efforts à travers la sensibilisation pourrait permettre d'avoir des résultats probants, a-t-il fait savoir, annonçant, pour le 5 décembre, à Abidjan, un grand concert qu'animera le groupe musical Magic System qui a décidé de s’associer au Rotary club Abidjan Cocody Sud dans la lutte contre l'ulcère de Burili.

Le Rotary club Abidjan Cocody Sud s’est engagé, il ya six mois aux côtés du ministère de la Santé publique et de la lutte contre le Sida, à travers son Programme national de lutte contre l’Ulcère de Buruli, dans un projet d’"extinction de l’Ulcère de Buruli de la Côte d’Ivoire" qui va durer cinq ans. Le coordonnateur du programme, Pr Henri Assé a indiqué à l'occasion que plus de 348 nouveaux cas ont été dépistés depuis septembre, révélant toutefois une baisse du nombre de personnes atteintes depuis 2009 grâce aux efforts de tous.

"En 2009, 3000 cas ont été détectés, en 2010 nous étions à 2500 cas et en 2014 seules 827 cas ont été identifiés et en 2015 nous sommes à 348 cas à ce jour", a révélé Ahli Kéita. "Lorsque la maladie est dépistée tôt, avec 80 000 FCFA on peut soigner la personne atteinte mais au stade de la maladie, les soins se situent entre 2 et 4 millions de FCFA par personne", a affirmé Pr Assé invitant à s’approprier la lutte contre cette "maladie mystérieuse de Daloa".

Le gouverneur du district 9101, Marie Irène Richmond a, pour sa part, salué l’engagement du Rotary club Abidjan Cocody Sud dans la lutte contre l’Ulcère de Buruli. Elle a révélé qu’un plaidoyer sera mené en faveur de cette maladie auprès des rotariens du monde, lors d’une conférence qui se tiendra à Cannes en France.

(AIP)
ik/akn/ask
Commentaires


Comment