Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Mise en œuvre du système Lmd :La France équipe les universités publiques
Publié le samedi 7 novembre 2015  |  Le Sursaut
Cérémonie
© Abidjan.net par Serge T
Cérémonie de remise des ouvrages acquis dans le cadre du C2D à l`attention des universités et grandes écoles de Côte d`ivoire
Jeudi 05 Novembre 2015 - Abidjan. Le premier ministre, M Daniel Kablan Duncan a présidé la cérémonie de remise des ouvrages acquis dans le cadre du C2D à l`attention des universités et grandes écoles de Côte d`ivoire. Photo: le ministre Daniel Kablan Duncan
Comment




18.000 ouvrages. C’est le don notable qui a été remis aux universités et grandes écoles publiques de Côte d’Ivoire par la France, pour accompagner la mise en œuvre du système Lmd (Licence-master-doctorat).
Un don d’un montant total de 330 millions F Cfa a été possible grâce à la remise d’une dette de l’Etat par la France, dans le cadre du Contrat de désendettement et de développement (C2d). C’est le Premier ministre de Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan qui a présidé, jeudi 5 novembre, la cérémonie de remise symbolique des ouvrages aux différents présidents d’universités et grandes écoles publiques. Il a saisi l’occasion pour faire le point des investissements dans l’Enseignement supérieur. A en croire Duncan, ce sont plus de 140 milliards F Cfa qui ont été injectés par l’Etat de Côte d’Ivoire dans la rénovation et la réhabilitation des universités publiques. Il a mentionné également la question de l’Université virtuelle de Côte d’Ivoire (Uvci) qui a coûté 20,2 milliards F Cfa et qui sera opérationnelle dès la rentrée académique 2015-2016. Non sans omettre l’initiative « un étudiant, un ordinateur » subventionnée par le président de la République, et bien d’autres projets dont le réseau de fibre optique... Revenant sur les opportunités qu’offre la phase 2 du Contrat de désendettement et de développement, pour l’Enseignement supérieur en Côte d’Ivoire, le Premier ministre a fait savoir que ce sont 44 milliards F Cfa qui sont réservés aux universités. «Le C2d est un instrument précieux à nos yeux. Avec ces ouvrages que vous recevez aujourd’hui, vous disposez de tous les moyens pour accroître vos capacités de recherche», a fait savoir Kablan Duncan. Il a annoncé, à la grande joie des étudiants, l’ouverture de l’université de Man au plus tard le septembre 2016. «Le 23 septembre 2015, j’ai effectué une visite sur le site de construction de l’université de Man. J’ai constaté que les travaux sont avancés. Au plus tard en septembre 2016, l’université de Man ouvrira ses portes. Suivront les universités de San-Pedro, Bondoukou et Adiaké », a annoncé le Premier ministre. L’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Sem Georges Serre, qui a pris part à la cérémonie, s’est réjoui du travail qui a été abattu dans le Supérieur et qui redonne aujourd’hui fier allure aux universités de Côte d’Ivoire. Il a indiqué que la France est attachée à tout ce qui touche à la formation de la jeunesse en général et des étudiants en particulier. Il a dit être convaincu que l’éducation et la formation restent le moteur de la croissance économique. C’est pourquoi il a assuré que son pays est disposé à accompagner la Côte d’Ivoire dans les efforts qu’elle entreprend dans ce sens. Le diplomate a rappelé à l’intention de tous que sur les 44 milliards F Cfa consacrés aux universités, ce sont 21 milliards qui sont affectés au volet spécifique de la formation et de la recherche. En sa qualité de ministre en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, l’honneur est revenu à Gnamien Konan de s’adresser aux heureux bénéficiaires des ouvrages didactiques. «Cette cérémonie de remise de dons s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités documentaires des bibliothèques des universités et grandes écoles publiques de Côte d’Ivoire, puisque c’est ce qu’impose le système Lmd », a déclaré le ministre de tutelle. Avant d’ajouter que le système Lmd implique la mise à disposition des apprenants de moyens leur permettant de mener leurs recherches. Ce système, selon le ministre en charge de l’Enseignement supérieur, fait évoluer le mode d’apprentissage. Ainsi a-t-il fait savoir que sa vision est de «professionnaliser l’Enseignement supérieur et faire de l’adéquation formation-emploi une réalité». Gnamien Konan a invité étudiants et enseignants à jouer chacun sa partition afin de relever ce challenge. Notons que la deuxième phase du C2d qui tient sur la période 2014-2020, consacre 738 milliards F Cfa au financement des projets de développement et de réduction de la pauvreté. Et le montant alloué au volet éducation-formation-emploi est estimé à 125 milliards F Cfa.
Elysée LATH
Commentaires


Comment