Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Universités publiques ivoiriennes : le plus grand syndicat estudiantin demande la "réduction" du coût des inscriptions
Publié le dimanche 15 novembre 2015  |  Alerte Info
Fulgence
© Autre presse par DR
Fulgence Assi, secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci)
Comment




Le secrétaire générale de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’ivoire (Fesci), Fulgence Assi a demandé samedi la "réduction" du coût des inscriptions dans les universités publiques, lors d’une conférence à Abidjan.

"Beaucoup de problèmes demeurent sans solutions, parmi lesquels le coût élevé des frais d’inscription dans les universités publiques en Côte d’ivoire " a déploré Assi Fulgence précisant que la FESCI " demande la réduction de ces frais pour les universités et grandes écoles".

En septembre 2012, les frais d’inscription dans les universités publiques ivoiriennes ont été fixés à 30.000 FCFA pour la licence professionnelle, 60.000 FCFA pour le master et 90.000 FCFA pour le doctorat par les autorités

Concernant les grandes écoles, M. Assi a souhaité une homologation des frais d’inscription.

Selon lui, "les frais d’inscriptions sont fixées de façon anarchique" malgré de l’existence d’un décret qui stipule qu’ils doivent osciller entre 35.000 et 45.000 FCFA".

Sur 80.000 élèves de terminale déclarés admis au baccalauréat en 2014, 60.000 ont été affectés dans des grandes écoles privés.

ATB
Commentaires


Comment