Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Couverture maladie universelle: début de l’enrôlement des 7000 dockers des ports d’Abidjan et de San-Pedro
Publié le lundi 16 novembre 2015  |  APA
Comment




L'opération d'enrôlement des 7000 dockers des ports d'Abidjan et de San-Pedro pour la Couverture maladie universelle (CMU ) démarré, lundi matin, à Abidjan dans les locaux du Bureau de la Main d'œuvre Portuaire (BMOP), a constaté un journaliste de l'Agence de Presse Africaine ( APA ) sur place dans la capitale économique ivoirienne.

L'opération a commencé par l'enrôlement du Secrétaire général et porte-parole des syndicats de dockers et dockers de transit des ports d'Abidjan et de San-Pedro (CNDD), Adéhi Ka Pliké Guéhi et Kader Adamo, représentant de la communauté étrangère des deux ports du pays.

"Je suis très content parce que cette couverture maladie universelle est dans l'intérêt de nous-mêmes et de nos enfants en ce sens qu'on pourra se soigner à moindre coût. J'invite donc tous ceux qui hésitent encore à se faire enrôler" a déclaré M.Guéhi.La semaine dernière, le Directeur général de la BMOP, Mourad Mohammed ainsi que le personnel cadre de l'entreprise, se sont faits enrôlés. L'enrôlement des dockers se poursuivra jusqu'au 4 décembre prochain.

La CMU est un système obligatoire de couverture du risque maladie au profit des populations résidant en Côte d'Ivoire. Elle comprend un régime contributif, dit régime général de base, à raison de 1000 FCFA/personne et par mois, pour les personnes âgées de cinq ans et plus.

Le deuxième régime est non contributif (régime d'assistance médicale, l'Etat paiera pour les personnes indigentes ). Il vise les personnes économiquement faibles ou démunies. Karim Bamba, Directeur général de la Caisse nationale d'assurance maladie (CNAM) a lancé, il y a quelques mois, l'opération d'enrôlement des populations.

Pour la première année, un budget de 20,7 milliards de FCFA a été élaboré. Il sera financé à hauteur de 10 milliards de FCFA par l'Etat et le gap proviendra des cotisations qui se feront sur trois ou quatre mois.

LS/APA
Commentaires


Comment