Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : le procès de l’assassinat du général Guéï s’ouvrira en décembre
Publié le vendredi 27 novembre 2015  |  Jeune Afrique
Le
© Autre presse par DR
Le général Robert Guéï, fondateur de l`Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire ( UDPCI )
Comment




Le procès des assassins présumés du général Robert Guéï, ex-chef de la junte en Côte d’Ivoire tué en 2002 dans des circonstances troubles, va s’ouvrir plus de 12 ans après les faits.

Les 24 militaires qui sont poursuivis pour « assassinat et complicité d’assassinat » contre le général Robert Gueï paraîtront devant leurs juges dès le jeudi 17 décembre 2015 à 08H30 à la cour d’appel d’Abidjan. C’est ce qu’a déclaré le premier président de la cour d’appel d’Abidjan, Mme Alice N’Guessan Allah Kouadio, lors de la rentrée solennelle du Tribunal militaire d’Abidjan, ce jeudi 26 novembre. Selon le procureur militaire Ange Kessi, parmi les prévenus, » dix-neuf sont en détention, trois en liberté et deux autres en fuite. »

Selon le procureur militaire, le commandant Anselme Séka Yapo, dit « Séka Séka », ancien responsable de la sécurité rapprochée de Simone Gbagbo, épouse de l’ex-chef d’État, et le général Dogbo Blé, ex-commandant de la Garde républicaine, sont les principaux suspects. Anselme Séka Yapo, ex-commandant de gendarmerie, a été condamné le 4 août dernier, à 20 ans de prison pour « assassinat » durant la crise postélectorale de 2010-2011. Dogbo Blé, un ex-homme fort du régime de Laurent Gbagbo a été condamné en octobre 2012 à 15 ans de prison pour complicité dans l’assassinat d’un officier à la retraite, et en mars 2015 à 20 ans de prison pour son rôle durant la crise postélectorale.
... suite de l'article sur Jeune Afrique




Tribunal militaire: le procès des assassins présumés du Général Guéi fixé au 17 décembre
Publié le: 26/11/2015  |  RTI 1

Commentaires


Comment