Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le PIB agricole par habitant et par jour passe de 880 en 2012 à 1140 F CFA en 2014 dans le Nord ivoirien (expert)
Publié le vendredi 27 novembre 2015  |  APA
Emploi
© Autre presse par FNJ
Emploi Jeunes dans la région du Gbèkè : Le FNJ insère 250 jeunes dans la riziculture
Samedi 25 Octobre 2014. Des jeunes de Bouaké, regroupés au sein de la coopérative dénommée Société-Coopérative Production Rizicole de Bouaké ont bénéficié d’un financement FNJ pour la réalisation d’une unité de production et de transformation du riz
Comment




Katiola (Côte d’Ivoire) - Un document produit par le Directeur régional de l'agriculture du Hambol (Katiola, Centre-Nord), Lassana Dosso, dont APA a reçu copie, vendredi, révèle que le Produit intérieur brut (PIB) agricole par habitant par jour dans le département de Katiola (423 km au Nord d'Abidjan) est passé de 880 en 2012 à 1140 F CFA en 2014.

‘' (…) il ya une contribution de l'économie agricole locale, et un début de recul évident de la pauvreté en milieu rural en 2014 avec 1140 F CFA /hbt/jour à Katiola contre 880 F CFA en 2012,année de démarrage de la reconstruction de la Côte d'Ivoire post crise'', souligne le document.

Le texte qui présente une analyse socio-économique de la région du Hambol indique que la principale activité de la Région est l'agriculture avec des cultures de rente (coton, anacarde…), vivrières (riz, igname, manioc, maïs, banane plantain, arachide, soja…) et surtout maraîchères (tomate, gombo, chou, aubergine, concombre, etc.).

L'anacarde, poursuit le document, est actuellement l'une des principales sources de revenu de la région.

‘'Les productions de la noix de cajou sur les deux dernières années 2013 et 2014ont apporté directement aux producteurs d'anacarde des revenus agricoles de 13 295.925.000 FCFA pour un tonnage de 59 093 tonnes de noix de cajou en 2014 contre 6 797 475 000 CFA pour un tonnage de 30 211 tonnage en 2013'', lit-on .

Selon le document, une analyse plus rationnelle de l'économie agricole des 8 spéculations agricoles émergentes dans le département que sont l'anacarde, l'igname, le maïs, le manioc, le riz, l'aubergine, la tomate et le piment a permis d'évaluer l'état des effets d'entrainement de la pauvreté en milieu rural.

L'ensemble de ces 8 produits agricoles ont permis aux producteurs du département de Katiola d'engranger une somme globale de 51 759 195 000 F CFA pour une production globale (8 produits) de 215 426 tonnes en 2014. En 2012 le revenu global pour les mêmes produits était de 39 938 917 600 F CFA.

CK/hs/ls
Commentaires


Comment