Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

3eme édition des Journées du Banquier/Duncan Plaide pour un relèvement du taux de bancarisation estimé à 15%
Publié le jeudi 17 decembre 2015  |  Abidjan.net
Finances:
© Abidjan.net par Marc Atigan
Finances: ouverture de l`édition 2015 des journées du banquier
Jeudi 17 Décembre 2015.Abidjan. Le premier ministre Daniel Kablan Duncan a officiellement ouvert l`édition 2015 des journées du Banquier en présence des responsables de l`association des Professionnels de Banques de Côte d`Ivoire et du Niger. C`était à l`auditorium de l`espace CRRAE-UMOA.
Comment




Placée sous le thème la banque digitale, facteur d’accélération de l’inclusion financière, la 3eme édition des Journées du Banquier organisée par l’association des professionnels des Banques et Etablissements Financiers de Côte d’Ivoire (APBEF-CI) s’est ouverte ce jeudi à Abidjan, en présence du Premier ministre, ministre de l’Economie, des Finances et du Budget, Daniel Kablan Duncan.

Le Chef du Gouvernement a plaidé pour un relèvement du taux de bancarisation en Côte d’Ivoire, qui est estimé à « seulement 15% » alors que la moyenne au niveau mondial est autour de 50%. Daniel Kablan Duncan a encouragé les professionnels des banques et Etablissements financiers à œuvrer au relèvement de ce taux par la mise en place de stratégies et mécanismes visant à faciliter l’accès des populations aux services bancaires.

Même s’il note que ce taux tourne autour de 40% avec la prise en compte des comptes mobiles, le Premier ministre a insisté sur la nécessité de poursuivre les efforts entrepris par les professionnels des Banques depuis quatre ans et dont les résultats sont de plus en plus perceptibles. Le Gouvernement, qui se réjouit de sa collaboration avec les professionnels des banques et des établissements financier, continuera de respecter ses engagements en créant un environnement propice aux activités bancaires et des services financiers, a promis le chef du Gouvernement. Le boum de la téléphonie mobile qui enregistre 24 millions d’abonnés en Côte d’Ivoire, selon le chef du Gouvernement, devrait servir de base aux banques pour rendre leurs services plus accessibles aux populations, a conseillé le Premier ministre.

Selon Daniel Kablan Duncan, ce sont 10 milliards de F CFA de transaction via les mobiles money qui sont réalisées par jour en Côte d’Ivoire. D’où la nécessité d’accorder encore plus d’importance aux TIC dans les offres des banques à destination des populations, dira le chef du Gouvernement. Yaya Cissoko, Représentant le gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a également indiqué qu’au nombre des défis à relever au niveau des Banques et Etablissement financiers figure le relèvement de la bancarisation. Car en l’élargissant aux microfinances ce taux tourne autour de 22, 5%, alors que le taux d’accès aux services financiers est de 71,4%.

Le président de l’APBEF-CI, Diarrassouba Souleymane a indiqué que « l’accès des populations au téléphone portable donne de réelles opportunités au développement de l’activité bancaire ». Faisant remarquer que l’industrie bancaire et financière de l’union monétaire ouest-africaine est à un tournant décisif de l’histoire, Diarrassouba Souleymane a affirmé que « les banques sont engagées dans un processus irréversible d ‘allègement tarifaire ».

Ce forum économique, qui réunit l’ensemble des professionnels des banques et établissement financiers de Côte d’Ivoire et certains responsables de banques de pays voisin, s’achèvera ce vendredi 18 décembre.

Elisée B.
Commentaires


Comment