Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Akaffou Atsé Casimir Eric, SG CeRAD-MAB et conseiller du DDC – RHDP d’Alépé : ’’ La clé du succès du Président Alassane Ouattara est à observer dans l’unité retrouvée des cadres du département…’’
Publié le lundi 21 decembre 2015  |  Partis Politiques
Akaffou
© Partis Politiques par DR
Akaffou Atsé Casimir Eric : `` La clé du succès du Président Alassane Ouattara est à observer dans l’unité retrouvée des cadres du département’’
Comment




Après la brillante élection du Docteur Alassane Ouattara à l’élection présidentielle d’octobre 2015, une des circonscriptions électorale a étonné par la qualité de son résultat. Le département d’Alépé considéré comme un des bastions imprenable du FPI, à basculé de la plus visible des manières dans le juron du RHDP avec un score de 53.63%. Cette percée inimaginable il ya à peine un mois nous a conduit chez l’un des acteurs clé de cette direction de campagne. Interview réalisée avec Akaffou Atsé Casimir, secrétaire General de la Cellule de Réflexion et des Action de Développement de la Région de la Mé, Anyama et Brofodoumé (CeRAD-MAB) et conseiller du DDC – RHDP d’Alépé.

Quel type de campagne avez-vous mené au point d’avoir fait basculer le département d’Alépé ?

Je voudrais avant tout propos féliciter notre DDC Monsieur le Maire Abé Paul pour sa clairvoyance et la qualité de son leadership. Depuis plus d’un an il à été celui qui à insufflé une nouvelle dynamique entre les cadres de notre département et qui à emmené nos populations à dépasser certaines récriminations.
Depuis, il nous disait que le département d’Alépé va étonner le monde aux élections présidentielles. C’est donc tout à son honneur se score qui reflète les prévisions qu’il nous donnait.
En vérité, la clé de notre succès est à observer dans l’unité retrouvée des cadres du département mais aussi et surtout dans la volonté des populations à aller de l’avant, à être dans le train de l’émergence avec ADO.
C’est le lieu de félicité l’ensemble des cadres du département dont ceux du FPI qui ont su dans une unité d’action crée une dynamique qui à aboutit à ce résultat.

Avec 9% en 2010, pouviez – vous objectivement vous attendre à un score de 53.63% en 2015 ?

Avec l’unité des cadres et tous les moyens déployés, nous étions convaincus, que Alépé allait forcément améliorer son score d’il y a cinq ans. Mais les 53.63% ont dépassé nos entendements. Et nous ne pouvons que remercier nos populations qui ont épousé les idéaux du candidat du RHDP.

Nous avions constaté en son temps de nombreuses actions de développement de La Cellule de réflexion à laquelle vous appartenez. Jusqu’ou c’est elle impliquée dans cette brillante réélection du président Ouattara à Alépé ?

Elle est même la cheville ouvrière de ce succès historique.
Vous savez notre cellule c’est donnée pour mission au delà de l’unité des filles et fils de notre région, d’œuvrer à son développement. Le Président de la République à pour soucis, et c’est connu, d’être pragmatique en terme de développement. Il était bon que nous prenions le relais pour matérialiser sa politique d’émergence au niveau locale. C’est donc ce développement de proximité qui à guidé l’action de la cellule. C’est bien évidemment que nos populations ont compris la portée de l’action du Président ADO pour la qualité de leur quotidien.
Aussi le déroulé de ses actions à permis à terme à tous les cadres de se sentir concerné par cette campagne qui a abouti à la réélection de notre champion. Chaque cadre du département dont nous avions la charge, a mouillé le maillot comme on le dit. Que ce soit les cadres du RHDP ou les frères du FPI et du PIT, chacun avait la ferme volonté de faire de la victoire du président Ouattara, sa chose personnelle. Et ce triomphe est donc aussi celui de la cellule.

Au-delà de sa victoire que pensez-vous du concept de l’Ivoirien nouveau, promu par le Président Ouattara ?

Le président de la République à toujours donné un sens concret à ses slogans. Hier avec la solution, nous avons tous réalisé le sens pratique de ce terme à travers les grandes réalisations qui font la fierté de la Cote d’ Ivoire. Avec ADO il nous fait comprendre que le développement se fait avec les populations et pour les populations.
Le terme ‘‘ Ivoirien Nouveau’’ comme il nous l’enseigne est un appel à construire une nouvelle conscience conforme à notre volonté d’émergence. Et cette nouvelle conscience, c’est être citoyen modèle, qui dépasse nos manquement et nos turpitudes passée. C’est un citoyen qui paie ses impôts, obéit aux lois de la république, respect les institutions de son Pays. Etc.…
Nous remercions le Président Ouattara pour sa clairvoyance et ses talents de bâtisseur.

Nous ne pouvons pas terminer cette interview sans vous demander comment va la direction de la certification des examens et concours que vous dirigé?

Je profite de cette question pour remercier le Ministre d’Etat Dosso Moussa pour la confiance qu’il nous à accordé. C’est encore si besoin en ai la preuve que toute la Côte d’Ivoire est réunit autour du Président dans sa tache.
C’est une direction très important. Nous sommes là depuis juillet 2013. Notre rôle consiste à organiser l’ensemble des examens qui préparent aux diplômes d’Etat de la formation professionnelle et technique ; Nous participons aussi aux travaux de la commission d’équivalence des diplômes. Sans oublier que mes services participent aux travaux de la commission chargée de l’attribution des bourses en CI et hors du pays. C’est donc un poste stratégique que nous gérons avec beaucoup de tact.
Nous remplissons notre fonction avec beaucoup d’enthousiasme et d’innovation qui sont salué par l’ensemble des acteurs de l’enseignement professionnel. Certaine mesure particulière tel que le Système Intégré de Gestion des Examens et Concours (SIGEC) et le Code à barre qui participe à la fiabilité de nos examens, crédibilise nos diplômes vis-à-vis des partenaires de l’enseignement professionnel.
Commentaires


Comment