Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Signature d’Accord de Don relatif au projet pour l’Amélioration des Programmes Télévisés et l’Equipement pour la Production des Programmes de la RTI : le discours de la ministre Kaba Nialé
Publié le jeudi 31 decembre 2015  |  Ministères
Signature
© Ministères par DR
Signature d`accord don japonais au profit du gouvernement ivoirien en vue de l`amélioration des programmes télévisés et équipement de la RTI
Jeudi 31 décembre 2015. Abidjan. Signature d`accord de don entre les gouvernements ivoirien et japonais au profit de l`amélioration des programmes télévisés et équipement pour la production des programmes de la RTI.
Comment




− Excellence Monsieur l’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Japon en Côte d’Ivoire ;
− Monsieur le Représentant Résident de la JICA ;
− Monsieur le Directeur Général de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI) ;
− Mesdames et Messieurs les Directeurs Centraux, Régionaux et Départementaux ;
− Mesdames et Messieurs les Experts de la JICA ;
− Distingués invités ;
− Chers amis de la Presse ;
− Mesdames et Messieurs,

C’est un honneur pour moi en ce jour, de prendre la parole à cette cérémonie de signature de l’Accord de don relatif au projet pour l’amélioration des Programmes télévisés et de l’équipement pour la production des programmes de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne.

Qu’il me soit permis, au nom de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République et au nom du Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire, d’adresser mes vifs remerciements, à l’Ambassade du Japon en Côte d’Ivoire et à travers elle, le Gouvernement japonais, représenté par son Excellence Monsieur l’Ambassadeur KAWAMURA HIROSHI, qui a bien voulu prendre part personnellement à cette cérémonie.

Mes remerciements vont également à l’endroit du Représentant Résident de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale Monsieur YONEZAKI EIRO pour son implication remarquable dans l’aboutissement de ce don.

Monsieur le Représentant Résident, la signature du présent Accord est aujourd’hui une réalité grâce aux efforts constants déployés par vous et votre équipe dont je voudrais saluer ici le professionnalisme et l’acharnement au travail.

Mesdames et Messieurs,

Point n’est besoin de rappeler que la coopération entre le Japon et la Côte d’Ivoire se porte bien. Pour preuve, il y a quelques mois, dans cette même salle, nous avons procédé à la signature de l’accord de don relatif à l’édification de l’échangeur de l’Amitié ivoiro-japonais d’un montant de vingt-cinq milliards de nos francs.


Mesdames et Messieurs,

La cérémonie qui nous réunit ce jour témoigne une fois de plus de la bonne coopération entre nos deux pays. Il est à noter que le concours financier mis à la disposition du Gouvernement par le Japon s’élève à cinquante-un millions huit cent milles (51 800 000) yen soit environ deux cents cinquante-huit millions (258 000 000) FCFA. Cet important appui permettra à n’en point douter de repositionner la RTI dans cet environnement hyper concurrentiel de l’audio-visuel.

En effet, l’amélioration des programmes télévisés et l’équipement pour la production des programmes, constituent à eux seuls des leviers qui permettront à la RTI de relancer qualitativement ses activités et de participer à la formation et à l’information de la population.

En vous priant d’agréer notre reconnaissance Excellence Monsieur l’Ambassadeur, j’ai l’assurance d’être ici l’interprète fidèle de tous ces auditeurs et téléspectateurs, qui éprouvent au quotidien un besoin de programmes variés et de qualité.

Mesdames et Messieurs,

Il est important de savoir que la coopération japonaise n’est ni ciblée, ni sélective. Elle concerne tous les secteurs d’activités sans exception. Elle intervient aussi bien dans l’administration centrale que dans les collectivités décentralisées. Aussi, consiste- t- elle en un transfert de technologies dont la finalité est de permettre à notre pays de se familiariser au modèle de développement du Japon et de l’adapter à la Côte d’Ivoire.

Excellence Monsieur l’Ambassadeur,
Mesdames et Messieurs, Chers invités,

Avant de clore mon propos, je voudrais, encore une fois, au nom du Président de la République et du Gouvernement, réitérer toute la gratitude de l’Etat de Côte d’Ivoire au Gouvernement japonais, pour le soutien et la grande disponibilité qu’il manifeste à l’égard de notre pays.

Je vous remercie de votre aimable attention.
Commentaires


Comment