Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Promotion et emploi de la jeunesse Ivoirienne : Le ministre Sidi Touré fait le bilan d’une année pleine et annonce de belles perspectives pour 2016
Publié le lundi 4 janvier 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Invité
© Ministères par DR
Invité par les Directeurs de publication de Côte d’Ivoire, Sidi Touré dresse son bilan de 2015
Le Ministre Sidi Tiémoko Touré était l’invité du « Forum des Directeurs de Publication de Côte d’Ivoire » (FORDPCI). Une rencontre qui s’est tenue le mercredi 30 décembre 2015 aux 2 Plateaux et dont le contenu a tourné essentiellement autour des questions d’insertion et d’emploi des jeunes .
Comment




En répondant à l’invitation d’une association des directeurs de publication, le 30 décembre 2015, il s’agissait pour le ministre auprès du Président de la République chargé de la promotion de la jeunesse et l’emploi des jeunes ,M .Sidi Touré, de dresser le bilan de l’année 2015 quant aux actions menées par le gouvernement Ivoirien dans la lutte contre le chômage des jeunes. « Plusieurs initiatives ont été mises en œuvre dès son accession à la magistrature suprême en 2011 du Président de la République. Et pour accélérer le processus d’insertion des jeunes, le Président de la République a créé, le 13 mai 2015, un Ministère qui lui est rattaché et exclusivement dédié à la Promotion de la Jeunesse et à l’Emploi des Jeunes », a-t-il expliqué .Poursuivant, M .Sidi Touré a notamment rappelé les objectifs visés par son ministère en faveur des jeunes. « Depuis mai 2015, nos actions en faveur de la jeunesse se sont articulées autour de deux missions principales, que sont la Promotion de la Jeunesse et l’Emploi des Jeunes. En matière de Promotion de la Jeunesse, il s’est agi d’œuvrer à l’autonomisation, à la promotion du volontariat, du civisme et au renforcement de la protection et de la resocialisation des jeunes. Ces actions visent à faire de cette population, des citoyens responsables, engagés et accomplis aux plans moral, civique et professionnel. Elles ont aussi vocation à susciter auprès d’elle, le goût de l’effort, du travail, le sens du travail et le respect des institutions », a-t-il indiqué. Au cours des échanges avec les journalistes qui ont porté essentiellement sur la plate-forme « Agir pour les jeunes » et le salon de l’emploi direct, le M. Sidi Touré a dit sa satisfaction quant aux résultats obtenus. « Le bilan de l’opération « Agir pour les jeunes » est éloquent. Ces différentes plate-formes offertes à nos jeunes, ne sont pas des trouvailles électoralistes. Elles sont réelles et visent à rendre visibles, les actions du gouvernement. Près de 7200 jeunes de 21 à 40 ans ont été pris en compte. Et le premier décaissement pour le financement de leur projet débute à partir de janvier 2016. Nous envisageons la phase 2 de cette opération après le remboursement de cette première phase par les bénéficiaires », a-t-il dit. A propos du « salon de l’emploi direct », Sidia a noté la présence en nombre des jeunes venus de différents horizons pour y prendre part : « 16000 jeunes ont pu profiter de nos prestations. Notre satisfaction, c’est d’avoir touché l’attente de ces jeunes. A ce niveau, il faut avoir le triomphe modeste, face à la jeunesse qui a effectué le déplacement. C’est un cri du cœur de leur part et nous ferons mieux l’année prochaine ». Au terme de ces échanges, le ministre Sidi Touré s’est voulu rassurant à l’endroit de la jeunesse. « La priorité demeure les jeunes. Et pour répondre à leurs attentes pour 2016, nous prévoyons avec nos partenaires 47 milliards de francs cfa pour la création d’emplois durables », a-t-il conclu.

KKB
Commentaires


Comment