Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Les produits dérivés du karité exposés à Boundiali
Publié le samedi 23 janvier 2016  |  AIP
Cérémonie
© APA par Saliou Amah
Cérémonie d’ouverture de la conférence mondiale Karité 2014
Lundi 24 mars 2014. Abidjan. La Côte d`Ivoire abrite l’édition 2014 de la conférence mondiale sur le karité
Comment




Boundiali - Les produits dérivés du karité ont été exposés à la vente vendredi à la mairie de Boundiali, à l’initiative de l’Union des coopératives de valorisation du karité de la région de la Bagoué.

Cette exposition des produits dérivés issus de la noix du karité, un arbre poussant à l’état sauvage dans les zones de savane du nord de la Côte d’Ivoire, s’est déroulée sous la présidence du préfet par intérim du département, Ouassoulou Gnékpa, et en présence du directeur régional de l’Agriculture et du Développement rural de la Bagoué, Soumahoro Abdoulaye.

Dix produits cosmétiques dérivés du beurre de karité, sous forme de pommade, de lait ou de savon, ont été présentés par le président de l’Union des coopératives de valorisation du karité de la région de la Bagoué, Traoré Aboubacar Ismaël. Ces produits cosmétiques sont utilisés dans le massage, l’entretien de la peau et des cheveux beaucoup plus chez la femme que chez l’homme, signale-t-on.

La transformation diversifiée des produits dérivés du beurre de karité a permis de relever le prix du kilogramme de la noix brute de karité dans la région de la Bagoué, au grand bonheur des 250 femmes actrices dans la filière, Selon M. Traoré. De 25 FCFA, il y a trois ans, le prix du kg de la noix de karité est passé aujourd’hui à 175 FCFA, quand celui du beurre de karité, extrait traditionnellement, est passé de 400 F à 1000 FCFA sur la même période, signale-t-on.

Le président de la cérémonie, le préfet Ouassoulou Gnékpa, a salué cette valorisation des prix des produits du karité qui va contribuer à l’amélioration des conditions de vie de la femme rurale exclusivement active dans cette filière.

(AIP)
KN/kp​
Commentaires


Comment