Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

Problématique de la sécurité alimentaire en Afrique : Des experts africains réfléchissent à l’élaboration d’une politique agricole durable
Publié le mardi 26 janvier 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment




Le développement d’une agriculture durable en Afrique afin de parvenir à une sécurité alimentaire est une préoccupation qui est au centre d’un atelier régional qui se tient à Abidjan les 25 et 26 janvier 2016 dans un complexe hôtelier à Abidjan-Plateau.
‘’L’harmonisation des méthodologies de conduite des études du projet AHC-STAFF en Afrique de l’Ouest et du Centre’’ tel est le thème qui réunit des experts africains des questions agricoles. Il est organisé par le Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricoles (CORAF) en collaboration avec le FARA. Professeur Abdourahamane Sangaré, Directeur du CORAF situant le contexte de l’atelier a fait savoir que l’élaboration de politique agricole est une volonté commune de l’Union Africaine et du NEPAD : « à travers l’Union africaine et le NEPAD, les pays africains se sont engagés dans le processus PDDDA (programme détaillé de développement de l’agriculture africaine) consistant à élaborer des politiques et des programmes d’investissements agricole et de sécurité alimentaire tant à l’échelle des pays que de sous-régions de l’Afrique. Débuté en 2003, le PDDA repose sur quatre piliers dont le quatrième est centré sur la recherche agricole, la diffusion et l’adoption des technologies. Le PDDAA vise une croissance de la production agricole d’au moins 6% par an » a-t-il indiqué. Mise en œuvre par le FARA, la structure faîtière de la rechercher agricole en Afrique, le projet à travers plusieurs programmes vise à concentrer les résultats des recherches agricoles à travers les différents ateliers pour arrêter un document de stratégie selon l’intervenant : « le projet ACH-STAFF a prévu d’entreprendre des études approfondies pour déterminer les besoins en capacités humaines et institutionnelles qui sont nécessaires pour la mise œuvre du PDDAA ». Poursuivant, cet atelier selon le professeur Sangaré a pour objectif d’harmoniser les méthodologies des études de terrain et les canevas de rédaction de rapports à rendre par les consultants nationaux dans le cadre de la mise en œuvre du projet AHC-STAFF en AOC. Brédoumy Soumaïla Kouassi, Directeur général de la production et de la sécurité alimentaire au ministère de l’Agriculture et du Développement Rural représentant le ministre Mamadou Sangafowa a ouvert officiellement les travaux. Il a noté que ledit atelier est une suite logique d’un ensemble de programmes pour dégager des solutions durables pour le rayonnement de l’agriculture africaine. « La cérémonie qui nous réunit ce jour est la continuité des efforts des gouvernants africains et des institutions techniques de mettre en place une stratégie de développement durable pour lutter contre l’insécurité alimentaire, pour transformer agriculture et le rendre performant ». Pour sa part, Dr Wongbé Yte, Directeur général du CNRA s’est réjoui pour l’intérêt des organisateurs de choisir la Côte d’Ivoire pour abriter cette rencontre de haut niveau pour le développement de l’agriculture africaine.

Ernest Famin
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3570 du 26/1/2016

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment