Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
NTIC
Article
NTIC

Dissolution de sociétés de téléphonie mobile, mésententes avec l’ARTCI….. Le Ministère de l’Economie Numérique et de la Poste fait des précisions.
Publié le jeudi 4 fevrier 2016  |  Ministères
Conseil
© Abidjan.net par Marc Innocent
Conseil des ministres du 27 Janvier 2016
Mercredi 27 Janvier 2016. Abidjan. Le Président Alassane Ouattara a présidé le conseil des ministres ce jour au palais de la Présidence de la République. Photo : Bruno Nabagné Koné, le ministre de la Poste et des Technologies de l`information et de la communication
Comment





Dans un article paru dans La Lettre du Continent n° 722 du 27 janvier 2016 et repris par certains quotidiens ivoiriens, il est fait état de la volonté du Ministre de l'Economie Numérique et de la Poste, Porte-parole du Gouvernement, Bruno Nabagné KONE, de dissoudre trois sociétés de téléphonie mobile pour « faire entrer le marocain Wana sur le marché ivoirien » ainsi que de mésententes entre le Ministre et l’Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI) .
Sur le 1er point, le Ministère de l'Economie Numérique et de la Poste (MENUP) tient à préciser que le processus de consolidation du marché ivoirien de la téléphonie mobile se poursuit et aboutira, comme décidé en Conseil des Ministres du 04 mars 2015, à la sortie du marché des opérateurs incapables d’honorer leurs engagements financiers et leur Cahier des Charges.
Ce processus, conduit dans la plus grande transparence, vise essentiellement le relèvement de la qualité des services fournis et une plus grande efficacité des acteurs du secteur.
Sur le 2ème point, l’opérateur Wana n’a jamais été reçu, ni par le Ministre de l'Economie Numérique et de la Poste, ni par son Cabinet. Cette société, comme plusieurs autres, aurait participé au processus d’attribution de la 4ème licence de téléphonie, conduit à ce stade par l’Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI), avant d’indiquer son retrait il y a plusieurs semaines.
Sur le 3ème point, le Ministère de l’Economie Numérique et de la Poste rappelle que l’ARTCI est une structure sous sa tutelle et que les actions menées par cette dernière ne sauraient se départir de l’objectif général de développement du secteur du numérique en Côte d’Ivoire.
Enfin et en tout état de cause, les amalgames sans objet faits entre le sujet éminemment professionnel de la consolidation du marché de la téléphonie en Côte d’Ivoire et la situation de famille du Ministre Bruno N. KONE sont regrettables.
Le Ministère de l'Economie Numérique et de la Poste rappelle à l’ensemble des médias qu’il se tient à leur disposition pour toute information concernant ce secteur.

Le Service de Communication
Commentaires


Comment