Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Assemblée Générale de la Conférence des Recteurs des Universités Francophones d’Afrique et de l’Océan Indien (CRUFAOCI) : un panel pour la validation d’un nouveau plan d’actions
Publié le vendredi 5 fevrier 2016  |  Abidjan.net
Assemblée
© Abidjan.net par JOB
Assemblée Générale de la Conférence des Recteurs des Universités Francophones d’Afrique et de l’Océan Indien (CRUFAOCI)
La cérémonie d’ouverture des assises l’Assemblée Générale de la Conférence des Recteurs des Universités Francophones d’Afrique et de l’Océan Indien (CRUFAOCI), placée sous le parrainage du Prof Bakayoko-Ly Ramata, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et Présidente de la CRUFAOCI, s’est tenue ce jeudi 4 février, à l’Amphithéâtre de District de l’UFHB (Université Félix Houphouët Boigny).
Comment




La cérémonie d’ouverture des assises l’Assemblée Générale de la Conférence des Recteurs des Universités Francophones d’Afrique et de l’Océan Indien (CRUFAOCI), placée sous le parrainage du Prof Bakayoko-Ly Ramata, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et Présidente de la CRUFAOCI, s’est tenue ce jeudi 4 février, à l’Amphithéâtre de District de l’UFHB (Université Félix Houphouët Boigny).

L’ouverture de ces travaux pour l’élaboration et la validation d’un nouveau plan d’actions, a connu la participation d’une crème de Professeurs à savoir, Mme Mame Sy, du Bureau Afrique de l’Ouest de l’AUF (Agence universitaire de la francophonie), le Secrétaire Général du CAMES (Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur), Prof Bertrand M’Batchi et le Recteur de l’Université de Abdou Moumouni de Niamey (Niger), Prof Abrarchi Habibou.

En juillet 2015, à Libreville, en marge des assises des Comités consultatifs interafricains (CCI), la CRUFAOCI s’était dotée d’un nouveau bureau qui a l’ambition de relancer les activités du réseau, à travers un nouveau plan d’actions qui devra être validé par la conférence, à l’occasion de ces assises. Ce plan d’action a pour objectif d’appuyer le développement des universités en mettant à profit notamment l’existence de la Conférence et du CAMES.

Selon la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Présidente de la CRUFAOCI, l’Assemblée Générale de la Conférence de Recteurs, Présidents des Universités et des Directeurs des Institutions d’enseignement supérieur, francophones d’Afrique et de l’Océan Indien, qui se tiendra ces 48 heures (du 4 au 5 février), est une instance capitale de cette association.

Ladite Assemblée se réunit au moins une fois par an en séance ordinaire sur convocation de son Président.
« Depuis mon élection, en qualité de Présidente, lors de la dernière Assemblée qui a eu lieu à Libreville au Gabon en juillet 2015, c’est la première activité organisée par l’équipe que j’ai l’honneur de diriger. Cette rencontre inaugurale est primordiale » a indiqué le Prof Bakayoko-Ly Ramata.

Elle a par ailleurs souligné l’opportunité que cette rencontre représente pour les membres de cette association aux fins d’examiner, entre autres, le projet portant modification des statuts et également le projet de règlement intérieur modifié.

« La Conférence validera le nouveau plan d’actions en se fondant non seulement sur les mutations qui s’opèrent sur le Continent dans le domaine de l’éducation mais aussi sur la mise en œuvre du Plan Stratégique du CAMES » a déclaré le Prof Bakayoko-Ly Ramata, Présidente de la CRUFAOCI.
Elle a poursuivi son propos en indiquant que ce plan vise à promouvoir le réseautage des universités, la bonne gouvernance, le leadership, la mise en œuvre du LMD, la recherche et la mise en place des mécanismes internes d’assurance qualité.

Notons que, créée en 1995, la Conférence des Recteurs des Recteurs des Universités Francophones d’Afrique et de l’Océan Indien (CRUFAOCI) s’est fixée vise essentiellement à renforcer la coopération entre ses membres et avec des Institutions de coopération, notamment l’AUF, l’Association des Universités Africaines, l’Association Internationale des Universités, l’Opération des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture. Afin que les intérêts de ces universités et institutions membres soient davantage pris compte.

JOB ATTEMENE



Les universités francophones d`Afrique s`organisent pour un enseignement de qualité
Publié le: 4/2/2016  |  RTI 1

Commentaires


Comment