Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les Comités de lutte contre les feux de brousse installés à Anoumaba
Publié le dimanche 7 fevrier 2016  |  AIP
Comment




Bongouanou- A l’initiative de M. Kouassi Koffi Alphonse, sous-préfet d’Anoumaba, les 15 comités chargés de lutter contre les feux de brousse ont été officiellement installés samedi à la place du marché de la localité.

Il s’agit de 13 comités villageois, d’un comité communal et d’un comité sous-préfectoral. La mission assignée aux comités villageois et communal est de sensibiliser les populations sur les dangers des feux de brousse, et de conduire les activités de protection et de lutte contre les feux de brousse et la déforestation.

Ces comités sont placés sous la supervision du comité sous-préfectoral qui est chargé de coordonner et d’orienter leurs activités, de mettre en place des stratégies efficaces de lutte, et de rechercher de moyens pour soutenir leur action.

A cet effet, M. Doumbia Amadou, directeur du développement agricole à EXAT, représentant le directeur général de cette société spécialisée dans l’hévéaculture, qui était le parrain de la cérémonie, a indiqué que la mise en place de ces comités est un véritable soulagement pour l’ensemble des acteurs de la filière. C’est pourquoi, il a marqué l’engagement de sa structure a apporté les moyens nécessaires à ces comités dont la finalité de l’action est de promouvoir l’activité agricole.

Pour sa part, M. Kouassi Koffi Alphonse, sous-préfet d’Anoumaba, a relevé l’enjeu de la cérémonie. « Il s’agit de marquer les consciences afin d’induire à un changement de comportement face à ce phénomène», a-t-il déclaré. Aussi, a-t-il adressé des remerciements à la société EXAT pour les kits offerts aux différents comités.

La charte de lutte contre les feux qui interdit formellement tout usage de feu au champ pendant la saison sèche, a été paraphée au cours de la cérémonie.

Les feux de brousse sont particulièrement fréquents dans cette zone pourtant réputée pour sa forte production agricole. Ils sont souvent le fait de pratiques culturales, d’activité de chasse, d’extraction de vin de palme, ou de distillation de boisson.



dmc/cmas
Commentaires


Comment