Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Enquête sur l’emploi : Un outil de lutte contre la précarité de la jeunesse ivoirienne (Sidi Tiémoko Touré)
Publié le mardi 9 fevrier 2016  |  Ministères
Enquête
© Ministères par DR
Enquête sur l’emploi: un outil de lutte contre la précarité de la jeunesse ivoirienne (Sidi Tiémoko Touré)
Lundi 8 février 2016. Abidjan. Le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique, Sidi Tiémoko Touré, a procédé au lancement de « L’enquête sur la situation de l’Emploi et le secteur informel – 2016 ». Une rencontre qui s’est tenue au siège du Bureau International du Travail d’Abidjan (BIT) en présence du Premier Ministre, du ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale
Comment




Le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique, Sidi Tiémoko Touré, a participé au lancement de « L’enquête sur la situation de l’Emploi et le secteur informel – 2016 ». Une rencontre qui s’est tenue ce lundi 8 février 2016, au siège du Bureau International du Travail d’Abidjan (BIT) sous la présidence du Premier Ministre et en présence du ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale. Plusieurs autres personnalités du monde du travail et de l’emploi étaient également présentes au lancement de « ce grand chantier du gouvernement, relatif à la réalisation d’une enquête sur l’emploi et le secteur informel, sur l’étendue du territoire national ».
Cette initiative répond au besoin d’aboutir à « des données et des statistiques fiables » qui permettra de « faire le suivi des tendances macroéconomiques, de formuler et mettre en œuvre des politiques et des programmes de création d’emplois, de développement des ressources humaines et de réduction de la pauvreté», a expliqué le ministre Sidi Touré.
Il a par ailleurs rappelé son engagement personnel et celui de son département, à « s’impliquer pleinement dans la conduite du processus de l’enquête » et à utiliser les résultats pour améliorer les « interventions dans la lutte contre la précarité, l’oisiveté et le chômage de la jeunesse ivoirienne ».
Commentaires


Comment