Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Journées de la Protection Sociale au service des personnes âgées : le discours du ministre Dosso Moussa
Publié le lundi 15 fevrier 2016  |  Ministères
Journées
© Abidjan.net par C. Kouassi
Journées internationales des personnes âgées
Vendredi 12 février 2016. La 25e édition des journées internationales des personnes âgées a été célébrée à Daoukro sous la présidence de Henri Konan Bédié.
Comment




- Monsieur le Président HENRI KONAN BEDIE ;

- Monsieur l’Inspecteur Général d’Etat, Monsieur NIAMIEN N’Goran ;




- Monsieur le Préfet de Région de l’Iffou, Préfet du Département de Daoukro ;



- Mesdames et Messieurs les Membres du Corps Préfectoral ;
- Mesdames et Messieurs les Représentants des Ministres ;
-
- Mesdames et Messieurs les Elus Locaux ;
-
- Messieurs les Présidents de Conseils d’Administration des Institutions de Prévoyance Sociale et de la MUGEFCI ;
- Messieurs les Directeurs Généraux des Institutions de Prévoyance Sociale et de la MUGEFCI ;
- Mesdames et Messieurs les Directeurs et Chefs de Services ;


- Mesdames et Messieurs les Présidents des Associations de Personnes Agées ;


- Distingués Chefs Traditionnels ;

- Honorables invités, tous en vos rangs, grades et qualités respectés ;

- Mesdames et Messieurs ;

- Chers amis de la presse ;

C’est avec une joie singulière et une émotion peu contenue que je me retrouve ce jour à Daoukro à l’occasion de la célébration de ces Journées de la Protection Sociale au service des personnes âgées.
Daoukro, ville chargée de symboles, ville qui a marqué et continuera de marquer l’histoire politique de notre pays.
Daoukro, ville symbole de paix et de stabilité en Côte d’Ivoire. Daoukro, ville chère au cœur de l’un des plus illustres fils de la Côte d’Ivoire.
Ainsi, Daoukro, se conformant à ce que l’histoire nous enseigne sur la générosité de son fondateur, a bien voulu ouvrir ses portes et recevoir fraternellement et affectueusement le public chaleureux et convivial de ce jour.
Mesdames et Messieurs,
Honorables invités,
Vous me permettrez, d’emblée, de formuler publiquement mes vifs remerciements à l’endroit de Monsieur le Président HENRI KONAN BEDIE, , qui a accepté spontanément, dès que la proposition lui a été faite, d’associer son illustre image à cette Journée.
Monsieur le Président,
La seule évocation de votre nom rappelle à la conscience nationale, hiervos actions louables à la tête du pays, et aujourd’hui votre inestimable concours à l’édification d’un pays réconcilié avec ses valeurs cardinales de paix et d’hospitalité.
Il me plaît de saisir ici l’opportunité de cette cérémonie afin de vous rendre un vibrant hommage pour vos actions remarquables et tangibles pour la consolidation de la paix dans notre pays.
Épris de paix et de justice, votre sens élevé de l’Etat et des valeurs morales ont fait de Daoukro un lieu de pèlerinage pour tous ceux qui aspirent à une gestion efficiente des charges publiques qui leur sont confiées.
Vous êtes sans conteste pour les jeunes générations une source inépuisable d’enseignement et de sagesse.
Homme d’Etat, et aussi homme de cœur, vous avez toujours œuvré pour l’amélioration des conditions sociales de vos compatriotes.
C’est pourquoi je veux voir en votre présence effective ce jour,le témoignage éloquent de l’intérêt que vous accordez à tout ce qui touche à l’homme, mais en particulier aux personnes âgées en Côte d’Ivoire.
Comme vous le rappeliez vous-même au dîner que vous avez offert hier aux séniors, vous êtes un des leurs et à juste titre, très sensibles à leurs préoccupations.
Merci infiniment Monsieur le Président.
Qu’il me soit permis également de saluer un autre digne fils de Daoukro, serviteur émérite de l’Etat, Monsieur Niamien N’GORAN.
Monsieur l’Inspecteur Général d’Etat,
Merci de nous avoir accordé votre parrainage pour l’organisation de cette Journée. Les personnes âgées me chargent de vous dire que votre présence attentive à leurs côtés est d’un grand réconfort. Merci pour cette sollicitude. Merci pour l’honneur que vous avez bien voulu leur rendre.

Mesdames et Messieurs les représentants des Ministres,
Merci également, de nous manifester votre soutien ce matin, et de démontrer si besoin en était, la solidarité et le grand intérêt du Gouvernement pour ce qui concerne les questions liées à la promotion des droits des personnes âgées.

Il me plaît ensuite d’exprimer ma reconnaissance aux autorités administratives et politiques de Daoukro qui ont bien voulu prendre une part active à l’organisation de cette journée, tant au niveau de la conception d’ensemble que de la mobilisation effective des populations.
Aux autorités traditionnelles et religieuses, gardiens de nos traditions, je tiens à exprimer toute ma reconnaissance pour leur présence.
Mes remerciements s’adressent, par ailleurs, à toutes les Institutions de Prévoyance Sociale, à la MUGEFCI et à toutes ces structures qui n’ont ménagé aucun effort pour que cette Journée connaisse des conditions de déroulement satisfaisantes.
Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,
Grâce au progrès, entre autres, de la médecine, le vieillissement est aujourd’hui une réalité connue de tous les continents, et notre pays n’échappe pas à cette réalité.
Ainsi, en l’espace d’une décennie, le nombre de personnes âgées en Côte d’Ivoire a-t-il connu une très forte augmentation (63,4%) soit un taux d’accroissement annuel moyen de 5%.
Vous conviendrez avec moi qu’un tel taux induit des défis liés à la prise en charge efficiente de cette frange de la population, généralement considérée comme particulièrement vulnérable.
Face à ces défis, le Gouvernement a initié depuis 2011, une série d’actions afin d’apporter des réponses pertinentes et appropriées aux enjeux actuels du vieillissement.
Les réformes entamées dans le secteur de la prévoyance sociale depuis 2012 ont largement contribué à améliorer l’offre de service au profit des assurés sociaux. De fait, que ce soit pour les travailleurs retraités du secteur public comme ceux du privé, le salaire de remplacement est octroyé aujourd’hui dans des délais raisonnables. En outre, des efforts significatifs ont été consentis afin d’assurer un meilleur taux de couverture des deux Institutions de Prévoyance Sociale que sont la CGRAE et la CNPS.
Soucieux par ailleurs d’offrir des soins de qualité, à un coût soutenable aux populations, le Gouvernement a instauré la Couverture Maladie Universelle (CMU). Il s’agit à travers ce projet, d’offrir un paquet minimum de soins essentiels aux populations y compris les plus démunies. C’est pourquoi, je voudrais saisir l’occasion de cette Journée pour inviter toutes les populations en général et les personnes âgées en particulier à se faire enrôler pour bénéficier de ces prestations à moindre coût.
Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,
Chers séniors,
Je voudrais vous remercier pour cette forte mobilisation par laquelle vous prouvez que vous êtes restés des acteurs sociaux de premier plan.
Le Gouvernement a toujours nourri l’ambition de consolider le lien social, notamment en direction des plus fragiles, et de contribuer à l’instauration d’un « vivre ensemble » entre les âges, marqué par la solidarité intergénérationnelle.
Dans cette perspective, je puis vous rassurer que très bientôt, un plan d’actions national sera élaboré en vue d’assurer une prise en compte de la personne âgée dans son parcours de vie, son environnement familial et social.
Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,
Je voudrais terminer mes propos en réitérant mes sincères remerciements à Monsieur le Président Henri Konan BEDIE qui a bien voulu honorer de sa haute et distinguée présence cette cérémonie.
Je renouvelle mes remerciements également à notre Parrain, l’Inspecteur Général d’Etat, Monsieur Niamien N’GORAN.
Grand merci à toutes et à tous ceux qui ont effectué le déplacement.
A la faveur de cette commémoration, engageons-nous tous pour la cause des séniors car comme le disait Alphonse Karr, journaliste et romancier français, et je cite : « Ne pas honorer la vieillesse, c’est démolir le matin la maison où l’on doit coucher le soir », fin de citation.
Vive les séniors !
Pour une Côte d’Ivoire prospère et émergente à l’horizon 2020.
Je vous remercie.
Commentaires


Comment