Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Lancement de l’étude sur l’état du service public en Afrique : le ministre Abinan en appelle à la coopération de tous les acteurs
Publié le mardi 16 fevrier 2016  |  Ministères
Lancement
© Ministères par DR
Lancement de l’étude sur l’état du service public en Afrique
Le Ministre de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration, Pascal K. ABINAN, a présidé la cérémonie de lancement de l’étude sur « l’état du service public en Afrique : cas de la Côte d’Ivoire », le jeudi 11 février 2016, à l’Ecole Nationale d’Administration.
Comment




Le Ministre de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration, Pascal K. ABINAN, a présidé la cérémonie de lancement de l’étude sur « l’état du service public en Afrique : cas de la Côte d’Ivoire », ce jeudi 11 février 2016, à l’Ecole Nationale d’Administration. Cette cérémonie, qui a vu la participation d’institutions nationales et de partenaires au développement, a pour objectif d’informer et de sensibiliser le public et toutes les parties prenantes sur l’intérêt de cette étude. Elle vise, par ailleurs, à faire un plaidoyer pour susciter l’adhésion des secteurs ciblés au projet de l’étude.

Recommandée par la conférence des Ministres africains de la fonction publique, l’étude sur « l’état du service public en Afrique : cas de la Côte d’Ivoire » vise à évaluer les capacités des services publics africains à fournir aux populations des prestations qui répondent aux valeurs fondamentales du service public et de formuler des recommandations. Mais aussi à mesurer l’état de satisfaction des populations sur le service public concernant trois services sociaux de base (Eau-Assainissement, Education de base, Santé et VIH-SIDA) et à aboutir à la production d’u rapport faisant ressortir l’état des lieux, les problèmes liés à ces secteurs et les propositions de solutions.

Ouvrant la série d’allocutions par son mot de bienvenu, la Directrice générale de l’Ecole Nationale d’Administration s’est réjouie de la tenue de la cérémonie de lancement du projet SOPSA. En effet, à travers cette étude, une nouvelle ère s’ouvre pour l’ENA qui doit faire apprécier son savoir-faire et sa capacité à être à la hauteur des attentes de ses mandants et répondre favorablement aux attentes d’une administration ivoirienne modèle et moderne.
Madame Joséphine Charlotte MAYUMA KALA, représentante de la Présidente de la Commission de l’Union Africaine en Côte d’Ivoire, pour qui cette étude vient à point nommé, a quant à elle affirmé que les services publics avaient un rôle majeur à jouer pour la réalisation de cette vision. « (…) Il s’agit d’un programme ambitieux, qui requiert non seulement l’engagement des uns et des autres, mais aussi et surtout, la transformation des mentalités et des comportements pour être véritablement des citoyens nouveaux, des africains nouveaux, dotés de réflexes nouveaux, pour impulser le développement durable (…) » a-t-elle soutenu.

Le Ministre de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration, Pascal K. ABINAN a, à la suite de l’exposé sur l’état du service public en Afrique présenté par le Pr BALLO Zié, félicité la tenue de cette cérémonie de lancement, qui constitue un véritable cadre d’informations et d’échanges. Avant de prendre l’engagement, au nom de la Côte d’Ivoire, de mener à bien cette étude et d’en tirer le meilleur profit pour mieux affirmer le rôle de locomotive de notre pays dans le processus de développement de la sous-région. « (…)au nom de la Côte d’ivoire, je voudrais demander à la communauté nationale et internationale de s’approprier cette étude et inviter les personnes et les administrations ciblées par l’enquête à réserver un bon accueil à l’équipe d’experts assignée à cette tâche » a-t-il affirmé au cours de son intervention.

Le Ministre ABINAN a, pour finir, adressé aux experts chargés de conduire ce projet, des mots d’encouragements car leurs conclusions, forts attendues, formeront le corpus des stratégies de transformation des administrations dans les trois domaines choisis, pour répondre efficacement aux besoins des populations.
Il faut noter que les élèves de l’ENA ont sorti les tenues des grands jours pour accueillir leur ministre de tutelle, offrant ainsi une haie d’honneur et un spectacle haut en couleurs à leurs illustres invités.

Commentaires


Comment