Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Droits de l’Homme en Côte d’Ivoire: La CNDHCI veut renforcer ses capacités
Publié le mardi 16 fevrier 2016  |  Abidjan.net
Droits
© Autre presse par DR
Droits de l’Homme en Côte d’Ivoire: La CNDHCI fait le point de ses relations avec les Nations Unies
La Commission nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI) a reçu la visite, le jeudi 11 février 2016, à son siège, d’une délégation de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).
Comment




La Commission nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI), dans le cadre du renforcement de ses capacités, a reçu, le jeudi 11 février 2016, à son siège, une délégation de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).

en plein contexte d’évaluation stratégique de sa mission avant son retrait de la Côte d’Ivoire, une délégation de l’ONUCI a eu une audience avec la Commission nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire ce jeudi. Au sortir de l’audience, M.Traoré Wodjo Fini, président par intérim de la CNDHCI a indiqué que cette visite s’inscrit dans le cadre de l’évaluation stratégique de la mission des Nations unies en Côte d’Ivoire. Avant de faire savoir que l’ONUCI a un rôle important à jouer dans la promotion, la protection et la défense des Droits de l’Homme dans ce pays qui a amorcé un programme post-crise depuis 2012.

En particulier, dans l’appui institutionnel et matériel au bénéfice de la CNDHCI.’’Le défi, aujourd’hui, c’est de renforcer les capacités des 15 commissions régionales de la CNDHCI en partenariat avec l’Onuci’’, a-t-il déclaré. Le président intérimaire de la CNDHCI estime également que l’Onuci doit contribuer à des élections justes et apaisées qui se dérouleront d’ici à dix mois.M.Wodjo Fini a noté du reste que la CNDHCI met un point d’honneur à renforcer les capacités des comités villageois de gestion foncière, notamment à l’ouest de la Côte d’Ivoire, en vue de minimiser les risques de résurgence de crise.

‘’En consolidant l’ouest, on consolide les relations entre la Côte d’Ivoire et les pays voisins tels que le Libéria, la Guinée …’’, argumente-t-il. Evoquant la menace djihadiste, il a préconisé l’harmonisation de la lutte dans l’espace CEDEAO et la sensibilisation des populations.

DA
Commentaires


Comment