Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Lutte contre la pauvreté : Irié Lou Colette annonce la mise en production de 2500 hectares de vivriers
Publié le jeudi 18 fevrier 2016  |  Abidjan.net
Lutte
© Autre presse par DR
Lutte contre la pauvreté : Irié Lou Colette annonce la mise en production de 2500 hectares de vivriers
Mercredi 17 février 2018. Abidjan. Irié Lou Colette, PCA de la Fenascovici, annonce la mise en production de 2500 hectares de vivriers.
Comment




C’est un vaste programme de lutte contre la pauvreté. La Fédération nationale des sociétés coopératives du vivrier de Côte d’Ivoire (Fenascovici) et ses organisations membres envisagent de mettre en production 2500 hectares de vivriers dans toutes les régions du pays. L’annonce a été faite ce mercredi 17 février 2016 par Irié Lou Colette épouse Kouadio, PCA de la structure, à son siège de Cocody-Angré. Contribuer à la lutte contre la cherté de la vie en Côte d’Ivoire par la mise sur le marché des produits vivriers de bonne qualité est l’un des objectifs que s’est fixés la PCA. Aussi, a-t-elle lancé le programme d’appui à la production du vivrier et à la sécurité (Papv-Sa) qui va aider notamment à créer des emplois. «Nous voulons créer des emplois pour les femmes et les jeunes Ivoiriens à travers ce programme. Nous avons aussi un dispositif moderne de transport et de commercialisation des produits », a appuyé Irié Lou Colette.

« Nous prévoyons repartir ces 2500 hectares dans les 31 régions du pays dont 1000 de production de vivrier avec le système d’irrigation goutte à goutte », a expliqué, quant à elle, Grâce-Emmanuelle Zagadou, Dga de la Fenascovici. Il est inscrit au programme, la construction de plateforme de collecte chargement-déchargement à Attinguié à quelques kilomètres d’Abidjan. «Ce sont des espaces aménagés qui serviront à la collecte, au groupage des produits et à leur commercialisation. Ces équipements modernes respectueux des normes sanitaires et environnementales seront construits dans la localité d’Attinguié », a-t-elle souligné.

La pose de la première pierre de la construction de la plate d’Attinguié est prévue pour début mars 2016. Les autres localités telles que Yamoussoukro, Séguéla, Mankono, Man, Daloa, Gagnoa, San-Pedro, Adzopé, Abengourou, Daoukro, Boundiali et Odienné, auront également leur plateforme.

Selon Dr Akré Akré Michel, l’architecte de la Fédération, un parc logistique composé de camions de 3,5 tonnes, camions de 32 tonnes et autres camions de 25 tonnes sera constitué en vue de faciliter la collecte et le transport des produits.

Le plus important, pour la Fenascovici, est l’acquisition de logiciel informatique intégré de gestion des différents flux repartis sur l’ensemble du territoire. Plusieurs partenaires, notamment la Banque africaine de développement (Bad), des Italiens et des Allemands ont donné leur accord pour la réalisation du programme.

C’est en 1998 que la Fenascovici a été créée dans l’objectif de donner la possibilité à plusieurs personnes (hommes et femmes) regroupées en coopératives, de bénéficier des avantages qu’elle offre. Elle regroupe plus de 1800 coopératives et groupements repartis à travers les 31 régions dont deux districts. Elle participe à la production en fournissant des intrants, des semences et produits phytosanitaires aux coopératives productrices.

Danielle Tagro
Commentaires


Comment