Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Issia : Un pasteur arrêté pour escroquerie
Publié le vendredi 19 fevrier 2016  |  Notre Voie
Comment




Fin de cabale pour le pasteur  Kliman Franck,  fondateur de la mission Alliance pour la gloire de l’éternel par l’éveil, et président d’une ong qui porte le même nom (Ong-AGEE) . Le tristement célèbre homme de Dieu a été mis aux arrêts par les éléments de la police d’Issia,  dans l’après-midi du mardi 16 février. Selon nos sources, il lui est reproché plusieurs délits, dont le principal est, extorsion d’argent par escroquerie.  
Le serviteur véreux de Dieu  débarque à Issia, dans la première moitié de l’année 2015, pour y fonder un centre de prière. Très vite, à en croire des témoins, il réussit à convaincre plusieurs individus, en particulier, des femmes  en quête de mariage, ou d’enfants. Se faisant passer pour un homme puissant, il sème la discorde dans plusieurs foyers. Manque de pot pour lui, il est rattrapé par son passé d’escroc, et d’abus de confiance. Car, en 2014, pasteur Kliman avait constitué une Ong, pour selon ses propres termes,  mettre en place un projet d’amélioration de  conditions de vie des fidèles, par l’entreprenariat. Il signe alors, des  protocoles d’accord avec plusieurs personnes, sur la base des actions allant de 100 000 F à 500 000F. Il met en place un réseau de démarcheurs, qui expliquent  la portée de ce projet qui, à l’en croire, est un sous produit de  Flooz moov.  Chaque action doit rapporter 100 000 F par trimestre sur 24 mois. Durant l’année 2014, il réussit à convaincre plusieurs personnes à Bouaké, Dabou et Abidjan.  Il faisait passer pour un ingénieur des techniques agricoles, expert en développement local,  ayant laissé ses fonctions d’agent des Eaux et forêts pour devenir pasteur. Début 2015, il gruge tout le monde pour se refugier  à Issia, où il crée une mission locale. Devenu alors pasteur, et sa femme prophétesse, le couple va très vite se bâtir un empire. Le temps étant l’autre nom de Dieu, pasteur Kliman sera découvert par  dame Aka Roseline épouse Lath,  l’une de ses victimes qui revendique 1 600 000F. Elle se fait passer pour une âme en détresse, et sollicite des prières auprès du serviteur de Dieu. Elle rassure qu’elle veut des prières, et dispose de moyens financiers pour la circonstance. Le pasteur qui voyait là une proie,  car ne reconnaissant pas sa victime d’Abidjan, va inviter son épouse à le rejoindre dans son bureau pour recevoir la nouvelle adepte. C’est à ce moment que la police préalablement informée, va faire irruption dans l’église pour mettre la main sur le pasteur qui est arrêté. Il nie d’abord les faits, avant de reconnaitre  par la suite, que l’escroquerie et les méthodes d’abus de confiance, sont le quotidien de son ministère. Plusieurs autres victimes ont pris d’assaut le commissariat, pour y faire des dépositions. Le pseudo serviteur de Dieu sera conduit devant le juge pour répondre de ses actes dans les prochains jours.


Vincent Deh
Commentaires


Comment