Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Toumodi : Les enseignants arrêtent les cours à cause d’une pénurie d’eau
Publié le mercredi 2 mars 2016  |  Notre Voie
Comment




Les enseignants du primaire et du secondaire public ont arrêté les cours, lundi 29 février. Depuis cette date, tous les établissements scolaires sont fermés jusqu’à nouvel ordre. Ils protestent ainsi contre la coupure d’eau dans cette localité, et surtout la manière discriminatoire avec laquelle l’eau des citernes est distribuée. Depuis le mercredi 24 février dernier, tous les robinets de la sodeci sont à sec. Cela fait donc des jours que les ménages sont sans eau, denrée pourtant indispensable à la vie. La population qui croyait à une coupure temporaire, a fini par se rendre à l’évidence que la fin du calvaire n’était pour si tôt. Après plusieurs jours de tergiversation, la société de distribution d’eau s’est résolue à envoyer des citernes. Mais, la déception sera encore plus grande quand, à la surprise générale, l’eau ne sera fournie qu’aux seules autorités. Cette façon de faire a fini par effaroucher la population. D’où l’arrêt des cours, lundi. Sur l’origine du manque d’eau, la station de traitement de Kimoukro est incriminée. Malgré les gros investissements que sa réhabilitation a nécessités, le problème persiste. L’objectif était de porter à 300 m3 d’eau heure, la capacité de l’usine qui était initialement de 100 m3 d’eau heure. Les localités bénéficiaires sont toumodi, djèkanou et oumé. L’inauguration a été faite le 13 décembre 2015 en grande pompe par le chef de l’etat alassane ouattara lui-même. Pour les populations visées, ce devait être la fin de leur calvaire. Mais il n’en est rien. Les coupures d’eau sont devenues encore plus fréquentes que par le passé. Selon les enseignants, les cours ne reprendront que quand ils auront de l’eau.

Pierre Djessane gervais
djessane@yahoo.fr
Commentaires


Comment