Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Naturalisation de Compaoré : le parti de Gbagbo dénonce une "honteuse fuite de responsabilité" de l’ex-président burkinabè
Publié le jeudi 3 mars 2016  |  Alerte Info
Conférence
© Abidjan.net par Atapoine
Conférence de presse du président du FPI
Jeudi 20 mars 2014. Abidjan. Riviera Attoban. Le président du FPI, Pascal Affi N`Guessan anime une conference de presse.
Comment




Pascal Affi N’guessan , le président du Front populaire ivoirien (FPI) fondé par Laurent Gbagbo, a dénoncé mercredi “une honteuse fuite de responsabilité’’ de Blaise Compaoré après sa naturalisation en tant que citoyen de Côte d’Ivoire où il vit en exil depuis sa chute en 2014.

“Compaoré ne peut pas échapper à la justice burkinabé’’, a affirmé M. Affi N’guessan, lors d’une conférence de presse au siège du parti à Cocody (à l’est d’Abidjan).

Se prononçant sur la décision de Blaise Compaoré d’acquérir la nationalité ivoirienne, le président du parti de Gbagbo a estimé que c’est “une posture déshonorante’’ et “une fuite honteuse de responsabilité’’ de l’ancien chef d’Etat burkinabé.

Blaise Compaoré fait l'objet d'un mandat d'arrêt international de la justice burkinabé pour son implication présumée dans la mort de l'ancien chef d'Etat Thomas Sankara, tué lors d’un coup d’Etat militaire en 1987.

Coup d’Etat qui a porté au pouvoir M. Compaoré, désormais exilé en Côte d'Ivoire depuis sa chute en octobre 2014.

Marié à une Ivoirienne, il a choisi d’acquérir sa nationalité, ce qui devrait lui permettre d’éviter d’être extradé au Burkina Faso.

SKO
Commentaires


Comment