Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

JIF 2016 : les femmes prennent à nouveau le contrôle d’Ethiopian Airlines (Communiqué)
Publié le mercredi 9 mars 2016  |  AIP
Un
© Autre presse par DR
Un avion de la compagnie aérienne Ethiopian Airlines
Comment




Abidjan – La compagnie aérienne Ethiopian Airlines a marqué la Journée internationale de la femme, ce mardi, avec un équipage entièrement féminin sur le vol Addis-Abeba – Kigali.

Selon un communiqué transmis à l’AIP, le vol vise à renforcer, une fois encore, la conviction d’Ethiopian de « l’autonomisation des femmes pour une croissance durable ».

Les « Lucy du ciel » (en référence à Lucy, la doyenne de l’humanité) seront aux commandes de toutes les opérations au sol comme dans les airs, de la cabine de pilotage aux membres d’équipage en passant par les opérations aéroportuaires, la régulatrice de vol, la contrôleuse de charge, les opérations de passerelles, la logistique à bord, la sécurité et la sûreté aérienne, la billetterie, la restauration, le contrôle du trafic aérien et le Centre d’Appels Mondial.

« Nous sommes ravis de marquer le 8 mars par un vol féminin, ce qui réaffirme que la profession n’est pas réservée à un genre, si l’égalité des chances pour l’éducation est assurée pour tous », a déclaré le directeur général du Groupe, Tewolde Gebremariam.

« Le thème de cette année 2016 pour la Journée internationale de la femme est +Planète 50-50 en 2030 : renforcer les actions pour l’égalité des sexes+. À ce jour, l’aviation est encore une industrie dominée par les hommes, nous allons nous efforcer de rétablir l’équilibre et assurer nos filles et sœurs que le ciel n’est plus la limite », a promis M Gebremariam.

La compagnie éthiopienne compte environ 3 000 femmes salariées, ce qui représente près de 30 %de son effectif global. Elle avait organisé un vol entièrement féminin à Bangkok, le 19 novembre dernier, rappelle-t-on.

(AIP)

akln/cmas
Commentaires


Comment